Le reste des infos de la journée autour des Girondins (Koundé, Chauvigny, Hwang, Lerond…)

Vous avez pu suivre toutes les informations et réactions concernant les Girondins de Bordeaux aujourd’hui, mais il y a eu plusieurs petites informations que nous n’avons pas pu traiter. Nous allons vous faire un récapitulatif de cette actualité « autour des Girondins ».

Dans Sud Ouest, Nicolas Sahnoun s’est exprimé sur la dernière prestation de Jules Koundé en Equipe de France. « Être pris, ça arrive. La posture n’est pas la même qu’on soit sur le côté ou dans l’axe. Je le trouve parfois un peu loin dans sa distance d’intervention, car il garde la sécurité prise dans l’axe quand on a une couverture […] Pour quelqu’un qui n’a pas tous les repères du poste, je l’ai trouvé dans le bon tempo, assez rassurant sur son positionnement. Ça va être de mieux en mieux ».

Dans La Nouvelle République, l’on rapporte que le gardien de Chauvigny, Julien Caillaud, prochain adversaire de la réserve des Girondins de Bordeaux ce week-end, pourrait être absent pour une blessure aux adducteurs. « On craint une lésion, ça ne sent pas bon. Sur l’action, je n’ai pas ressenti une vive douleur mais en me relevant c’est comme si ça avait lâché au niveau de l’aine. Ce matin (dimanche), je boitille mais les sensations sont moyennes. »

Hwang Ui-Jo a été éliminé en huitièmes de finale de la Coupe du Monde par le Brésil. L’ancien attaquant bordelais n’a pas été la « star » de son équipe, étant plus un remplaçant qu’un titulaire, la faute à une mauvaise condition physique. Il s’est exprimé, sur ses réseaux sociaux, quant à cette aventure.

« Voici comment s’est terminée la phase de la Coupe du monde préparée pendant 4 ans. Ce fut aussi dur que je l’attendais. J’étais excité, je suis finalement excité et déçu, mais c’était plein de bonnes expériences et de souvenirs heureux. Merci pour votre soutien ».

S’étant fait les croisés il y a quelques jours, Justine Lerond a informé les supporters et ses proches que l’opération s’était bien passée. Nous lui souhaitons beaucoup de courage pour la suite, à savoir la rééducation.