Julie Thibaud : « Les voir sous le maillot de Bordeaux, en D1, c’est un plaisir »

(Photo by Guillaume Talbot/Icon Sport)

Pour La Nouvelle République, la défenseur centrale des Girondins de Bordeaux, Julie Thibaud, a évoqué ses nouvelles responsabilités au sein de la section aujourd’hui, elle qui fait figure de cadre à seulement 24 ans, surtout auprès des jeunes bordelaises.

« J’ai un peu un nouveau rôle qui est d’encadrer tout ça, sans oublier que je dois encore progresser. Pour moi, c’est quelque chose d’assez naturel, parce que j’aime bien être un leader dans pas mal de choses. Encadrer les jeunes, qui peuvent aussi t’aider à leur manière, c’est toujours gratifiant ».

Originaire des Deux-Sèvres, la défenseure a vu ces derniers mois d’autres natives ou originaires de ce département : Fiona Liaigre, Lou Autin et Serena Pinto De Queiros.

« On a un lien un peu particulier. Pendant des années, j’étais un peu la seule à venir des Deux-Sèvres, donc en voir arriver trois d’un coup, ça fait plaisir. J’essaie de les encadrer encore plus, parce qu’on a des parcours un peu similaires et qu’on vient du même endroit. Elles sont encore jeunes, et elles ont encore beaucoup à apprendre, mais c’est toujours bien d’avoir de l’aide des plus anciennes, donc j’essaie de faire ça pour elles. Les voir sous le maillot de Bordeaux, en D1, c’est un plaisir »

Dans Sud Ouest, la défenseure a également parlé de sa situation, et de son retour il y a quelques mois d’une grave blessure.

« Bordeaux m’offre de la stabilité. J’en ai besoin, je suis bien à Bordeaux, je connais tout le monde. Ce contexte aide aussi à mon épanouissement […] Ce genre de blessure, ça forge, mais ça rend aussi plus forte. Je sens que tous les efforts réalisés pour revenir dans le groupe portent leurs fruits aujourd’hui ».