Aurélien Tchouaméni : « On en parlait justement avec Jules, on se disait que ça aurait été beau si c’était à Bordeaux… »

(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport) – Photo by Icon sport

Aurélien Tchouaméni, l’ancien milieu de terrain des Girondins de Bordeaux, s’est remémoré son arrivée à Artigues, le club de ses débuts.

« Ce ne sont que des bons souvenirs. J’ai découvert le centre d’entrainement en déménageant à Artigues justement. Quand je suis arrivé, je gesticulais un peu partout, du coup ma cousine m’a emmené voir un peu les alentours. Il y avait un terrain juste à côté de la maison. Du coup, j’ai pu voir qu’il y avait le club qui avait ses installations. Directement, j’ai pris une licence, et c’est là que l’histoire a commencé ».

Des débuts à Artigues, jusqu’à cette première sélection en Equipe de France… Quel souvenir en garde t-il ?

« Honnêtement, lorsque j’ai été appelé pour la première fois, j’étais vraiment, vraiment très content. C’est un aboutissement pour tout joueur de foot, on rêve de pouvoir porter les couleurs de son pays. C’est une chance pour moi d’être aujourd’hui dans le groupe France, donc j’essaye de prendre le maximum d’informations et de montrer ce que je sais faire ».

FFF

Est-ce un rêve de porter le maillot Bleu à Bordeaux ? Cela fait en tout cas partie de ses pensées, mais aussi de celles de Jules Koundé.

« On en parlait justement tout à l’heure avec Jules. On était à Strasbourg, et on se disait que ça aurait été beau si c’était à Bordeaux. On espère que ce sera le cas dans les mois et dans les années à venir pour, pourquoi pas, honorer une sélection au Matmut Atlantique ».

Retranscription Girondins4Ever