Le reste des infos de la journée autour des Girondins (Bédouet sur Deschamps, Bordeaux et les pénos, Gourvennec donne RDV en 2026, Tchouaméni ne s’en remet pas, Koundé “repart”…)

(Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport)

Vous avez pu suivre toutes les informations et réactions concernant les Girondins de Bordeaux aujourd’hui, mais il y a eu plusieurs petites informations que nous n’avons pas pu traiter. Nous allons vous faire un récapitulatif de cette actualité “autour des Girondins”.

Dans Ouest-France, l’ancien préparateur physique des Girondins de Bordeaux mais également des Bleus lors de la Coupe du monde 2014 jusqu’à l’Euro 2016, Eric Bédouet, s’est exprimé sur la méthode Didier Deschamps. “C’est quelqu’un de très cartésien, logique. Il va s’appuyer sur des choses qu’il connaît​. Sur la préparation physique, il aime bien la méthode italienne, qu’il a connue comme joueur et entraîneur à la Juventus. Il s’appuie sur ce qu’il a expérimenté, et quand il sait que ça marche, il y va à fond. Il aime les choses claires et nettes, pas les situations périlleuses qu’il ne connaît pas”.

Photo Icon Sport

Une petite statistique à quelques jours de la reprise du championnat de Ligue 2 pour les Girondins de Bordeaux. L’AS Saint-Etienne, les Girondins de Bordeaux et Niort sont les équipes ayant obtenu le plus de penaltys en Ligue 2 cette saison, au nombre de cinq chacun.

Dans Sud Ouest, Jocelyn Gourvennec, consultant pour le journal pendant la Coupe du Monde, s’est montré optimiste pour l’avenir de l’Equipe de France, notamment au vu de cette génération de joueurs. Il donne même rendez-vous en 2026.

“La France reviendra : un autre grand gardien – Mike Maignan – arrivera derrière Lloris, un réservoir de joueurs existe à tous les postes comme l’entrée des jeunes l’a montré. Mbappé n’a que 24 ans et guidera l’équipe en leader incontestable. Rendez-vous en 2026 pour accrocher à notre tour la 3e étoile”.

Hier soir, l’ancien bordelais Aurélien Tchouaméni, est sorti du silence après cette finale de Coupe du Monde perdue au Qatar. Voici ce qu’il a déclaré :

“Il faudra du temps pour digérer l’amertume et la frustration. On aura tout essayé. J’ai pris mes responsabilités, ça n’a pas marché et j’en suis le premier désolé. Je suis persuadé que l’avenir de l’Equipe de France s’annonce radieux, surtout si on peut compter sur vous”.

Peut être une image de 1 personne et texte qui dit ’beIN SPORTS Tchouameni Aurélien @atchouameni Il faudra du temps pour digérer 'amertume et la frustration. On aura tout essayé. J'ai pris mes responsabilités, ça n'a pas marché et 'en suis le premier désolé. Je suis persuadé que 'avenir de '@equipedefrance 'annonce radieux, surtout on peut compter sur vous Îι F’

Après Aurélien Tchouaméni, ce fut au tour aujourd’hui de Jules Koundé de livrer quelques mots après la défaite en finale de Coupe du Monde. “Triste et déçu mais pas abattu. La tête haute et on repart. Merci à toutes et à tous pour votre soutien tout au long de cette Coupe du monde”.