Claude Dauvillier : “Ça a été un peu compliqué le soir même pour lui. Le moral était très bas, il a eu une très mauvaise nuit”

Sur France Bleu GirondeClaude Dauvillier, ancien Président d’Artigues-près-Bordeaux à l’époque d’Aurélien Tchouaméni, s’est remémoré l’arrivée de l’ancien joueur des Girondins de Bordeaux dans son club.

« On voyait son talent. Il est arrivé à l’âge de six ans, et pour pouvoir s’adapter, très vite il a fallu le monter d’une catégorie, pour qu’il se sente un peu plus à l’aise. Mais il a toujours été surclassé. La première fois où il a pointé son nez, c’était lors de la Girondins Cup à Chaban, où il a fini premier avec son équipe, et il a été élu meilleur joueur, à l’âge de 7 ans. Après, il y a eu la Panini Cup à Paris, et ça a été d’abord régional. Ils ont éliminé les Girondins de Bordeaux à la surprise générale. On est montés à Paris, on a rencontré l’OM, l’OL, de grosses équipes. Tout ça a fait qu’Aurélien était dans la viseur des recruteurs. On a gardé Aurélien jusqu’à 11 ans et demi, mais cela faisait trois ans qu’il y avait du monde dessus pour pouvoir le récupérer avant ».

Aujourd’hui, le milieu de terrain de l’Equipe de France a perdu en finale de la Coupe du Monde face à l’Argentine. Quel fut son sentiment ?

« Ça a été un peu compliqué le soir même pour lui. Le moral était très bas, il a eu une très mauvaise nuit. Un réveil un peu compliqué… Mais ça y est, tout le monde refait surface, ils positivent tous. Ils ont quand même fait une belle Coupe du Monde, et on va sur des jours meilleurs ».

Retranscription Girondins4Ever