Sébastien (Débriefeur) : “On ne lui met pas un ballon, on ne le cherche pas de la tête ! Je ne comprends pas ce qu’on veut faire avec ce garçon”

(Photo by Romain Perrocheau/FEP/Icon Sport) – Photo by Icon sport

Dans Les Débriefeurs sur For EverSébastien s’est exprimé suite à la victoire des Girondins de Bordeaux face à Sochaux (2-1), pour le compte de la 17ème journée de Ligue 2 BKT. Il a donné son avis sur le nouveau système de David Guion, le 4-4-2.

“Force est de constater qu’on a gagné ce match donc de ce point de vue là, c’est indéniable, le résultat parle en sa faveur. Après, moi je ne suis pas fan du changement à tout prix dès qu’il y a un truc qui ne va pas. Je ne dis pas que j’ai raison mais je suis plus pour la continuité. Je ne vois pas en quoi, changer encore les mecs qui étaient là contre Le Havre, le fait de changer, je ne vois pas en quoi ça aurait pu modifier… Je suis pour la continuité, évidemment à quelques rares exceptions, si vous avez un domaine de jeu qui est archi défaillant oui, mais dans l’ensemble il n’y avait pas de raisons de tout changer, de dire : On a perdu, on doit tout changer, non. Cette équipe-là, ce même onze, a un ou deux éléments près, a fait depuis le début de la saison de très bonnes prestations. Ils en ont fait de moins bonnes aussi et ils en referont des bonnes et ils en referont des moins bonnes. Le seul truc avec lequel j’ai eu un problème sur ce match c’est quand tu as un joueur comme Badji devant, pourquoi tu lui balances que des grands ballons en profondeur ? Ce n’est pas un joueur rapide Badji, il lui faut des centres. Quand il y a eu la petite vidéo de présentation du club, avec ses 15 buts de l’année dernière avec Amiens, il n’y en a quasiment pas un (en profondeur). Il n’y a pas eu assez de bons centres de qualités. Badji est grand. Je l’avais en face de moi la veille du match contre Pau, je lui ai parlé en face à face, il est plus grand que moi et je fais 1m91… Et on ne lui met pas un ballon, on ne le cherche pas de la tête ! Je ne comprends pas ce qu’on veut faire avec ce garçon. Si le projet de jeu c’est de dire : Balancez lui les ballons devant… bin non ! Il ne court pas vite Badji on l’a vu. La seule fois où il s’en sort, et il l’a encore refait sur ce match, c’est sa feinte où il l’a passe derrière le défenseur et il s’est retrouvé face au gardien et il perd son duel. […] Mais l’envoyer au duel en profondeur avec un défenseur c’est ridicule ! Je ne comprends pas pourquoi on s’obstine à faire ça.”

Retranscription Girondins4Ever

 

(Photo by Romain Perrocheau/FEP/Icon Sport)

Le podcast de l’après-match :

Forever (foreverlaradio.fr)