François Grenet : « On était bien organisés tactiquement, mais c’est aussi du cœur, du courage, de la solidarité… »

Sur ARLFrançois Grenet, l’ancien latéral des Girondins de Bordeaux, est revenu sur la manière dont le club au scapulaire l’a emporté à domicile lors de la dernière journée de championnat, face à Sochaux. Si ce n’était pas du grand football, les bordelais ont tout de même montré beaucoup de valeurs, bien plus importantes que le beau jeu.

« Evidemment, c’est un championnat qui est âpre. Ce n’est peut-être pas les prétendants, hormis Bordeaux, que l’on pouvait attendre en début de saison lorsqu’on se demandait qui allait être en course pour la montée. Mais ces prétendants qu’on a aujourd’hui, dont Sochaux… J’ai trouvé que c’était une équipe de qualité, avec un coaching de Guégan de qualité… Quelle que soit la manière, il faut prendre des points dans ce championnat et il faut les prendre quand on a l’ascendant. Il faut savoir les prendre aussi, que ce soit trois points ou un point selon les circonstances, quand on est dans le dur. Sur ce match, ça a été long les dernières 20 minutes à un de moins. Si Sochaux n’a pas eu tant d’occasions que ça, c’est que même en se recroquevillant, en subissant beaucoup, on a su faire front. Si on a su faire front c’est parce qu’on était bien organisés tactiquement, mais c’est aussi du cœur, du courage, de la solidarité… Je ne pense pas qu’on aurait pris les trois points si on n’avait pas affiché ces vertus-là contre cette belle équipe de Sochaux ».

Retranscription Girondins4Ever