François Grenet : « Moi, j’y crois. Je crois que ça colle bien à l’état d’esprit de ce groupe »

Sur ARLFrançois Grenet, l’ancien latéral des Girondins de Bordeaux, a insisté sur le fait que le FCGB n’avait rien à perdre face au Stade Rennais en Coupe de France samedi.

« C’est un match de Coupe, donc quand on joue un match de Coupe et qu’on est sur le papier le Petit Poucet ou l’équipe inférieure de niveau, il faut emballer le match… Il faut être conquérant. Cela colle bien avec l’état d’esprit que j’ai vu face à Sochaux. Il faut garder le même état d’esprit. Après, le coach, c’est son job, va analyser les forces et les faiblesses de l’équipe rennaise, même s’il est amené à faire pas mal tourner sur ce match-là. Mais il faut jouer son football, et surtout, surtout, qui plus est en Coupe par définition, garder ses fondamentaux de générosité et de combativité. De solidarité aussi, pour créer l’exploit, parce que ça en serait un. J’ai envie de leur dire de jouer leur football. Moi, j’y crois. On a, je pense, peut-être, de par le recrutement qui a été fait, la typologie de ce groupe fait pour la Ligue 2, une équipe qui peut créer des surprises en Coupe de France. On va avoir l’appui du public qui est une fois de plus magnifique. Ils sont toujours présents et fidèles malgré les circonstances et les aléas. Ça aussi c’est une chance et une aubaine, un appui de choix. Il ne faut pas calculer côté bordelais, tout en restant la tronche fraiche, lucide tactiquement dans ce qui va être décidé par le coach. Mais il faut jouer, être généreux, tout mettre en œuvre pour créer l’exploit, et je crois que ça colle bien à l’état d’esprit de ce groupe actuellement ».

Retranscription Girondins4Ever