[CDF] Résumé de Bordeaux – Rennes : Réduits à dix, les Girondins se font sortir de la Coupe de France

Notre équipe des Girondins de Bordeaux recevait sur sa pelouse du Stade Matmut-Atlantique – René Gallice, l’équipe du Stade Rennais FC ce samedi, pour le compte des 1/32èmes de finale de la Coupe de France.

Pour l’occasion, David Guion, laissait en place une compo en 4-4-2 avec une défense remaniée. Malcom Bokélé remplace toujours Clément Michelin tandis que Junior Mwanga comble le forfait de Yoann Barbet et Jacques Ekomié permet à Vital Nsimba de souffler. Au milieu la surprise vient de la titularisation de Lenny Pirringuel en place de Dilane Bakwa. Devant c’est Alberth Elis qui est aligné tandis qu’Aliou Badji retrouve le banc.

Le onze de départ de chaque équipe :

source twitter @girondins
source twitter @staderennais

Bordeaux n’est pas impressionné

Avant le coup d’envoi, une minute d’applaudissements est donné en souvenir de Ruben Kutran, ancien joueur du centre de formation et de la réserve entre 2017 et 2022, disparu tragiquement il y a quelques jours. La plupart des jeunes joueurs l’ont côtoyé, l’émotion est grande. Dans le jeu, les bordelais vont de suite vers l’avant et sur un coup-franc tiré par Zuriko Davitashvili, Stian Gregersen est tout proche de trouvé le but rennais (3ème 0-0). Cinq minutes plus tard Fransérgio et Xeka se percutent un peu mais l’action se poursuit et Malcom Bokélé distille un très bon centre pour Josh Maja qui reprend de la poitrine mais c’est hors cadre (0-0).  Les Girondins insistent et après un bon travaille de Zuriko Davitashvili, le géorgien sert Malcom Bokélé qui centre pour Jacques Ekomié qui reprend au-dessus (10ème 0-0). Le milieu portugais ne reviendra pas sur le terrain et sera remplacé par le jeune Lesley Ugochukwu (12ème 0-0).

Rennes se reprend

Les bretons commencent à prendre la possession du ballon et Bordeaux doit défendre en bloc bas. Malgré tout, Rennes va trouver la solution et sur une ouverture de Theate, Benjamin Bourigeaud prend de vitesse l’axe bordelais et trompe Rafal Straczek (0-1 23ème). Le réalisme rennais est impressionnant car ils marquent sur leur première occasion. Derrière Bordeaux va réagir et sur un centre de Jacques Ekomié c’est Josh Maja qui manque sa tête. Juste derrière Alberth Elis veut lober le gardien mais il se manque (25ème 0-1). Bordeaux pousse et le public le sent.

Le match a un peu baissé en intensité et les Girondins ne ressortent pas les ballons assez proprement. Derrière Rennes est en gestion avec ce but d’avance. Les Girondins vont tout de même forcer juste avant la pause et égaliser grâce à Josh Maja après un beau mouvement à l’initiative de Bokélé, continué par Elis et Pirringuel. Juste avant la pause c’est beau !

A la mi-temps les bordelais font 1-1.

Rennes reprend fort

En seconde période, Rennes fait rentrer Adrien Truffert en place de Meling. Les bretons vont de l’avant et Bordeaux essaye de tenir. Le sentence va arriver à la 53ème minute lorsque Amine Gouiri va s’infiltrer dans le surface, il va se faire contrer mais ça va revenir sur Doku qui voit sa frappe contrée par la jambe de Malcom Bokélé et tromper Rafal Straczek (1-2).  Les assauts vont continuer et cette fois-ci Amine Gouiri va trouver le gardien polonais sur sa route. L’entrée de Truffert a changé cette équipe bretonne.

Bordeaux une nouvelle fois à dix

L’arbitre va apporter une tournure au match lors d’un duel entre Bokélé et Tait. Le bordelais sort le pied un peu haut et va recevoir un carton rouge pour geste dangereux (1-2 60ème). C’est cruel mais le règlement est appliqué. David Guion en profite pour faire trois changements. Clément Michelin, Danylo Ignatenko et Dilane Bakwa remplacent Josh Maja, Tom Lacoux et Lenny Pirringuel (63ème 1-2).

 

Bordeaux obtient un coup-franc que Clément Michelin frappe mais c’est trop long et ça ne donnera rien (66ème 1-2). Même réduits à dix, les Girondins se battent et veulent faire bonne figure. A la 68ème minute Alberth Elis est déstabilisé à l’entrée de la surface, ce qui donne un excellent coup-franc à Clément Michelin. Le rennais Wooh prend un carton jaune. Malheureusement le coup-franc est tiré dans le mur…

Les changements se poursuivent avec l’entrée de Vital Nsimba en place de Zuriko Davitashvili alors qu’à Rennes ce sont Doku et Majer qui cèdent leurs places à Kalimuendo et Sulemana (74ème 1-2). Trois minutes plus tard Aliou Badji remplace Jacques Ekomié. Les Girondins tentent le tout pour le tout et espérer une égalisation pour aller aux tirs aux buts. Rennes va quand même avoir des situations et sur une frappe d’Amine Gouiri, Rafal Straczek réalise une belle parade pour détourner en corner.

Les rennais continuent d’attaquer en supériorité numérique et les défenseurs Girondins se jettent pour éviter le but du break. La fatigue se fait aussi ressentir face à une équipe qui pratique un très beau jeu depuis le début de la saison en Ligue 1.

Au final Bordeaux est éliminé de cette Coupe de France et va pouvoir se concentrer sur l’objectif du début de saison : retrouver l’élite du football français !