David Guion : « Il y a des garçons qui ont donné de bonnes réponses »

En conférence de presse d’après match, l’entraineur des Girondins de Bordeaux, David Guion, a confirmé que cette rencontre face à Rennes, même s’il s’agit d’une défaite (1-2), avait donné de bons enseignements pour la suite de la saison.

« Rassurer, ce n’est pas le mot. Je sais que depuis le début de la saison, on est capables de répondre avec ce comportement-là. Maintenant, il faut le faire à tous les matches. On aura plus de chance comme ça de l’emporter parce que je sais qu’il y a de la qualité dans cette équipe. On l’a vu, j’ai regardé pas mal de matches de Rennes, et il y a très peu d’équipes qui se sont créées autant d’occasions et qui ont tiré autant de fois que les rennais. C’est quand même un jeu collectif très abouti en Ligue 1. Il y a en effet des motifs de satisfaction, mais ça il faut être capable de le répéter aussi tous les trois jours, comme on va le voir cette semaine, et dans notre championnat ».

Le coach bordelais a en tout cas pu voir qu’il pouvait compter sur son banc.

« C’est ce que je souhaitais. Après, il y a toujours le dosage, mais je souhaitais aussi utiliser ce match-là pour voir s’il y a quelques garçons qui pouvaient se rapprocher du groupe de titulaires, parce que pour moi, ça c’est important. Comme je leur ai dit aussi en début de semaine, on a beaucoup de matches et je veux vraiment sentir une dynamique de groupe. Je voulais donner des opportunités à certains garçons de se faire voir, et voir aussi s’ils se rapprochaient un peu des titulaires. Il y a des garçons qui ont donné de bonnes réponses, on l’a vu. Je pense que c’est important qu’il y ait de la concurrence dans le groupe, pour encore une fois tirer tout le monde vers le haut, et surtout pour bonifier l’équipe ».

Ce match face à une Ligue 1 donne en tout cas envie de retrouver l’élite.

« C’est toujours un bon moment pour les garçons, mais il n’y en a pas beaucoup énormément qui jouaient en Ligue 1 l’année dernière. En effet, ce sont des bons moments, mais ils voient aussi qu’il y a une étape qui est difficile, qu’il faut aller chercher. Il ne faut pas oublier qu’on a perdu et qu’ils ont été capables de nous mettre deux buts. Ils voient bien aussi qu’il y a encore des étapes à franchir ».

Retranscription Girondins4Ever