Benjamin Bourigeaud : « C’était un bel adversaire »

En zone mixte et sur ARL, le milieu de terrain du Stade Rennais, Benjamin Bourigeaud, auteur du premier (très beau) but rennais, s’est exprimé sur cette rencontre face aux Girondins de Bordeaux (1-2).

« Les matches de Coupe de France, c’est toujours compliqué. C’était un bel adversaire quand même, on a rencontré une belle équipe de Bordeaux. L’essentiel était de se qualifier et c’est chose faite, donc on est forcément heureux. Ce qui a été compliqué ? Oui, c’est eux aussi, ils ont poussé. Après, je pense qu’on s’est parfois désorganisés, on a manqué de concentration par moment, on manquait d’agressivité comme sur le but que l’on encaisse juste avant la mi-temps. Mais on a su rester solides aussi, parce qu’on a encaissé pas mal d’occasions en fin de match. On en a eu aussi, mais quand on n’arrive pas à marquer il faut rester solides, et c’est ce qu’on a fait. On est forcément contents de repartir avec la qualif’ d’ici. […] Forcément que la Coupe est un objectif, encore plus pour moi. Je l’ai gagnée en 2019, donc je sais les émotions que ça procure. Forcément, quand on commence une compétition, on se doit d’espérer d’aller au bout. C’est notre objectif, et on fera tout pour essayer d’aller en finale, et de la gagner. Tu es lié à vie quand tu gagnes un trophée comme ça, et ce sont des moments forts dans une carrière ».

Et son but, justement ? Une célébration pour Martin Terrier, blessé gravement.

« Mon but ? On me met un bonbon. Je suis forcément de pouvoir marquer et de rendre hommage à Martin (Terrier) sur ce match ».

Retranscription Girondins4Ever