[CDF] Les Tops/Flops de Julien Bée (Les Débriefeurs) : « Depuis qu’il est arrivé, je n’ai jamais vu Fransérgio à ce niveau-là »

(Photo by Romain Perrocheau/FEP/Icon Sport)

Dans Les Débriefeurs sur ForEver, Julien Bée a livré ses TOPS et ses FLOPS lors de ce Bordeaux – Rennes, pour le compte des 1/32èmes de finale de la Coupe de France.

FLOPS

Ekomié / Pirringuel / les entrées de Michelin et Nsimba

« Les deux flops qui me ressortent sur la pelouse, sur l’ensemble du match, ce sont les deux jeunes, Ekomié et Pirringuel que je n’ai pas trouvé au niveau. Ce n’était peut-être pas le match adéquat pour les lancer. Ekomié avait un petit peu joué en début de saison, ensuite il a été blessé, c’était compliqué pour lui de revenir mais on l’a vu, dans l’alignement avec ses coéquipiers il n’y est pas. Pour moi il est un peu responsable sur le premier but. Deux-trois fois il a eu des longs ballons à négocier où il était seul, il avait du champ, mauvais contrôle, le ballon sort. A ce niveau-là, quand on joue contre une Ligue 1, on ne peut pas se le permettre. Pour moi ça montre que le niveau est un petit peu trop haut pour eux. Pareil pour Pirringuel qui finalement n’a pas du tout pesé sur le jeu. Il aurait pu être un petit peu le feu follet, amener un peu de rapidité et de vitesse. On avait Davitashvili mais je pense que lui, étant au cœur du jeu, il allait un petit peu amener ça et finalement il a été assez invisible. On ne l’a pas vu, il n’a pas été décisif dans ce match là. Puis mes troisièmes flops sont à égalité, ce sont les entrants que sont Nsimba et Michelin, qui pour moi ont raté leurs rentrées. Clément Michelin je suis désolé mais plus je le vois jouer sur ce côté et plus je me dis : pourvu que Malcom Bokélé puisse être titulaire à sa place. Pour moi Malcom Bokélé montre beaucoup plus de garanties sur ce côté droit que Clément Michelin. Que ce soit défensivement, et très franchement même offensivement je trouve que Bokélé et meilleur que Michelin sur ce début de saison. Puis Vital Nsimba, j’espère qu’à un moment donné, à force de le laisser tirer les coups de pied arrêtés, on va se rendre compte qu’en match – peut-être qu’à l’entraînement c’est le meilleur tireur de coups de pied arrêtés – ça ne fonctionne pas. On a eu 2-3 coup-francs, 2-3 centres qui sont très, très mal tirés. Ce n’est pas normal à ce niveau. »

TOPS

Fransérgio / Elis / Mwanga

« Pour moi en premier c’est Fransérgio qui a eu un niveau que je n’avais jamais vu aux Girondins de Bordeaux. Depuis qu’il est arrivé, je n’ai jamais vu Fransérgio à ce niveau-là. Le point d’orgue peut-être de ce match là c’est lors de sa dernière action où il va presser doublement le défenseur et va réussir à procurer une situation aux Girondins. Je ne l’avais jamais vu faire ça aux Girondins avant ce jour-là. Franchement pour moi c’est assez abouti au milieu de terrain, il a vraiment été le métronome du jeu bordelais. Il redescendait très bas, il pouvait aussi être dans la passe. Il a été je trouve, par certains moments, plus rapide que d’habitude. Bien évidemment il faut mettre ça en perspective. Est-ce que ça a été fait parce que c’est un club de Ligue 1 en face et parce qu’il a été observé ? Je ne sais pas mais pour moi en tout cas, qui regarde intrinsèquement le match sans penser à ça, Fransérgio a été pour moi le meilleur joueur des Girondins et en 2ème je mets Alberth Elis parce que lui aussi a énormément apporté sur le terrain, notamment par ses courses sur la droite, sur les deux côtés. Il a mis beaucoup d’impact, il est aussi à l’origine du but de Maja. C’est lui qui provoque, il a énormément gêné les défenseurs rennais Alberth Elis. […] On sait qu’il va nous quitter, que lui c’était pour se montrer et c’était important pour lui de se montrer et il l’a très bien fait. Pour moi les deux joueurs au-dessus  aux Girondins de Bordeaux sur ce match, c’était Fransérgio et Elis. Après, pour un joueur qui passait à un autre poste sur ce match, Mwanga a encore été très bon, très propre. Il n’a pas été pris. Alors dans le dos quand il y a ce but de Bourigeaud mais il était aligné. C’est Ekomié qui n’est pas aligné et qui permet à Bourigeaud de partir à la limite du hors-jeu. Si Ekomié avait été aligné, les trois autres étaient dans l’axe donc il n’y aurait eu aucun problème, il y aurait eu hors-jeu. Mwanga n’était pas à l’origine de ce but et pour moi il a été très bon. Depuis qu’ils sont revenue après la trêve Coupe du Monde, il n’a joué qu’au milieu de terrain et là il retrouvait un poste de défenseur axial et il a très bien fait, c’est à signaler. »

Retranscription Girondins4Ever

Le podcast de l’après-match :

Forever (foreverlaradio.fr)