David Guion : « Le premier but caennais, il y a faute pour nous, et en plus il y a hors-jeu, c’est la double peine… »

Sur beIN Sports, David Guion a réagi au match nul des Girondins de Bordeaux à Caen (2-2).

« Il a été question de cette fin de match, qui a été difficile pour mon équipe. Les joueurs étaient déçus parce qu’évidemment, quand on gagne 2-0 à l’extérieur, c’est toujours difficile de revenir avec un match nul, qui plus est sur deux coups de pied arrêtés. Il y a beaucoup de regrets. Mais comme je leur ai dit, le regret c’est surtout de ne pas avoir mis le troisième, parce qu’il y avait vraiment la place pour le mettre, on a eu plus d’occasions pour le mettre. On n’a pas été capables de calmer le stade, et mettre ce troisième but pour que la partie soir terminée […] Ce n’est pas un changement d’attitude en seconde période, non, je n’ai pas trouvé, au contraire. Quand les caennais sont revenus à 2-2, dans le dernier quart d’heure, ça poussait, et j’ai trouvé que mes joueurs avaient répondu présents dans l’agressivité et dans les duels. Ce n’était pas le problème de l’attitude, mais le problème d’avoir un peu plus de lucidité technique pour garder le ballon, et faire courir. On l’a bien vu, dès qu’on est repassé à dix contre dix, on a voulu marquer ce troisième but, et on a encore eu des situations. Les garçons ont essayé, mais c’est juste un problème technique. Ils auraient dû être beaucoup plus calmes avec le ballon, et être capables de la faire tourner, comme on l’a très bien fait en première mi-temps […] L’occasion de creuser l’écart manquée ? On est déçus de par le déroulement du match et d’avoir pris deux coups de pied arrêtés. Le premier il y a faute pour nous, et en plus il y a hors-jeu, c’est la double peine… Il arrive un peu tôt aussi. Il y a ensuite cette expulsion qui nous met en difficulté. C’est surtout le contenu. Après, on est déçus, mais les garçons se sont arrachés, et ils ont essayé d’aller chercher ce troisième but à dix contre dix ».

Retranscription Girondins4Ever