Arnaud De Carli : « Ceux qui ont dit que Florian était trop proche de Gérard ou l’inverse, pour moi c’est des conneries »

Sur Bordeaux-Sport, Arnaud De Carli a été invité à réagir aux critiques des supporters, ou voire même des partenaires sur les réseaux sociaux, comme c’est le cas avec Benjamin Heissel, Gérant du Château des Annereaux, qui interpelle souvent Gérard Lopez.

« Il est partenaire des Girondins, c’est quelqu’un que j’apprécie parce qu’il a un franc-parler. Après, on n’est pas du tout d’accord lui et moi sur certains sujets. Il y a des sujets où on est forcément d’accord entre passionnés des Girondins de Bordeaux. Il y a plein de personnes qui critiquent, il y en aura toujours, mais Gérard est détaché par rapport à ça. On pourrait être premiers de Ligue 1, je pense qu’il y aurait toujours des gens qui critiqueraient. On se côtoie depuis un an et demi avec Gérard, on se parle de manière hebdomadaire. On se parle sur le club, et sur plein d’autres sujets, c’est quelqu’un de passionnant. Je suis chef d’entreprise, et je suis admiratif de sa réussite. Après, il est très détaché de ça. Il sait où il va, il sait les moyens qu’il met pour qu’on arrive aux objectifs, et après s’il y en a qui ne sont pas contents… Il entend, il écoute, mais il sait exactement où il va, il sait exactement où il veut emmener le club. Il a toujours fait ce qu’il a dit. A partir de là, il déroule ».

Il est également à l’écoute et en contact avec les Ultramarines, sans que les deux entités ne soient d’accord sur tout.

« Un passage obligé, c’est d’écouter les supporters, ceux qui sont là depuis des années, qui ont fait leurs preuves. En plus, on a la chance à Bordeaux d’avoir des Ultras juste exceptionnels, avec des gens qui écoutent. Ils ont leurs convictions, ils savent où ils veulent aller, mais ils écoutent. Je suis assez proche de Florian Brunet, et je peux vous dire qu’il a ses idées mais par contre, eux aussi écoutent de leur côté. Gérard Lopez a eu l’intelligence de les rencontrer, pas que Florian d’ailleurs, et après il compose avec eux. Pour être vraiment entre les deux, honnêtement, ils ont chacun leur façon de penser, et quand une entité a envie de dire quelque chose, elle le dit fermement, que ce soit d’un côté ou de l’autre. Ils vivent comme ça. Je pense que c’est plutôt hyper positif qu’il y ait cette liaison. Ceux qui ont dit que Florian était trop proche de Gérard ou l’inverse, pour moi c’est des conneries. Il faut que tout le monde soit uni pour avancer, même si chacun a son point de vie. Pour le club, à 99% ils sont alignés. Pour le 1%, que ce soit d’un côté ou de l’autre, ils se le diront en face ».

Retranscription Girondins4Ever