Christophe Monzie : « Quand on touche le crâne d’un joueur, et qu’il se laisse tomber deux secondes après alors qu’il fait 85 kilos… »

Sur ARL, Christophe Monzie s’est exprimé sur l’expulsion du latéral droit des Girondins de Bordeaux, Clément Michelin, contre le Stade Malherbe de Caen.

« Il se laisse tomber tout seul. Je sentais venir un fait de jeu… Il lui touche le dessus de la tête, il ne le retient pas… Même la première faute, le joueur caennais tombe après. Il ne peut pas le voir… Est-ce qu’il a mis son corps en opposition ? Est-ce qu’il a fait un croque en jambes ? Est-ce qu’il a tiré le maillot ? Attendez… C’est n’importe quoi, on ne met pas un carton rouge sur une action comme ça. Clément Michelin ne peut pas le voir, il faut bien qu’il mette les bras et les mains quelque part… Les deux cartons jaunes, les deux joueurs tombent après… Pour la troisième fois d’affilée on a terminé à dix, cela commence à faire beaucoup. C’est une expulsion très sévère. Les joueurs caennais en ont rajouté un maximum… […] Je stigmatise encore une fois l’arbitrage, mais je ne suis pas d’accord avec l’expulsion de Michelin. Quand on touche le crâne d’un joueur, et qu’il se laisse tomber deux secondes après alors qu’il fait 85 kilos… Il peut continuer l’action, puisque de toute façon Michelin avait raté l’interception, donc il pouvait continuer avec le ballon et aller au but… Mais non, il a préféré abuser l’arbitre, et il faut croire que ça a marché puisque Monsieur Lissorgue est tombé dans le panneau ».

Puis le journaliste évoqua le carton rouge caennais.

« Le rouge direct est normal, et oui… Il a un mouvement d’humeur. Si vous mettez un rouge à Michelin parce qu’il a touché le haut du crâne de l’adversaire, le caennais ne peut pas rester impuni sur une action comme ça… »

Retranscription Girondins4Ever