Maëlle Garbino : « On y croyait. C’est encore possible d’être dans les trois premiers »

Photo Régis HAZENFUS – Photographe

Sur France Bleu Gironde, la joueuse des Girondins de Bordeaux, Maëlle Garbino, s’est exprimée sur la saison actuelle de la section féminine.

« On y croyait. On savait que même si on avait un groupe un peu rajeuni, on avait envie de faire une belle saison. Là, on a bien commencé sur cette première partie. Maintenant, on va essayer de continuer. Après, on a perdu des joueuses, des internationales la saison dernière. Maintenant, les jeunes sont là aussi pour donner un nouvel air, et on a réussi à créer un groupe très soudé. On se bat les uns pour les autres. On espère que ça va continuer comme ça ».

La prochaine échéance sera ce week-end, face à Dijon.

« On espère qu’il y aura du monde, et on espère surtout gagner. C’est encore possible, bien sûr, d’être dans les trois premiers. On n’est pas loin. Le championnat est très serré. On est milieu de tableau, mais il suffit d’un ou deux matches pour vite remonter en haut du classement. Chaque match est important, et ça va commencer dès samedi ».

En tout cas, plus on avance dans le temps, plus le foot féminin fait parler de lui, même sila France a encore du retard par rapport à ses voisins comme l’Angleterre.

« C’est sûr que ça n’a rien à voir avec l’Angleterre. Rien que leurs infrastructures et leurs terrains, c’est complètement différent par rapport à nous. Après, il faut prendre l’exemple sur ces nations, et essayer d’avoir la même chose ».

Retranscription Girondins4Ever