Philippe Hinschberger : « Je ne sais pas quel type de match on aura à Bordeaux, ce sera certainement compliqué »

(Photo by Romain Perrocheau/FEP/Icon Sport)

Via le 11 Amiénois, l’entraineur de l’Amiens SC, Philippe Hinschberger, a regretté le manque d’efficacité de son équipe face à Guingamp lors de la dernière journée, tout en se projetant sur la rencontre de vendredi face aux Girondins de Bordeaux.

« On a 17 tirs pour 4 tirs cadrés. Quand tu ne ne cadres pas, a priori tu ne peux pas marquer. C’est un problème récurrent depuis le début de saison. Si on ouvre le score en première période, l’adversaire serait sorti plus, sachant qu’on a souvent attaqué contre onze joueurs dans leur moitié de terrain. Simplement, c’est à nous de sanctionner quand il y a la possibilité de marquer. On a fait des matches beaucoup moins bons que ça en début de saison, où on marquait sur une demi-occasion. C’est gênant et dommage car on avait vraiment envie de gagner après deux défaites chez nous. Ça aurait été sévère de perdre, mais je suis quand même franchement déçu du résultat. On avance mais on avait vraiment envie de passer les 30 points, ce qui aurait été mérité. On avait aussi un petit coup à faire sur Bordeaux et ça aurait été bien de le faire pour donner encore un peu plus de piment à ce match en revenant à deux points. Je ne sais pas quel type de match on aura à Bordeaux, ce sera certainement compliqué. Il faudra qu’on soit présent et qu’on joue ce match comme un vrai challenger. Je trouve qu’on a une équipe en confiance aujourd’hui, capable de prendre les choses en main et de jouer face à un bloc dense en trouvant pas mal de situations. Il faut capitaliser là-dessus. On est déçu mais il faut vite savoir passer à autre chose. Je reste dans mon raisonnement à savoir gagner des matches, enchaîner des victoires et pour ça il faut prendre des risques ».