« Bordeaux-Amiens, un choc et des interrogations » pour Ma Ligue 2, RMC « n’imagine pas Bordeaux rester muet »

Deux médias ont évoqué la rencontre de ce soir entre les Girondins de Bordeaux et l’Amiens SC, dernier match de la phase aller de Ligue 2, et comptant pour la 19ème journée. L’on commence par le média spécialisé Ma Ligue 2.

« Bordeaux-Amiens, un choc et des interrogations. Deux équipes en haut du classement ont perdu un peu de vitesse avec quelques nuls malheureux ces dernières semaines. Pour Amiens, c’est même pire puisqu’il n’y a qu’une seule victoire en championnat à signaler depuis sept rencontres, sans parler de la malencontreuse élimination en Coupe de France chez une équipe de N3, Thaon-les-Vosges… Mais les Picards restent dangereux et vont sans doute poser des problème à une équipe de Bordeaux qui n’arrive plus à maîtriser ses nerfs ! Trois cartons rouges reçus en autant de matchs, toutes compétitions confondues, déstabilisent l’équipe et vont forcer David Guion à aligner Mwanga, Ekomié voire Louis-Jean au poste d’arrière droit… Solution assez peu idéale, même si la situation est encore loin d’être critique puisque le FCGB occupe toujours la 2e place et peut se permettre de laisser des points en route. Les états de forme de Josh Maja et d’Alberth Elis seront à surveiller de très près, tandis que Badji jouera peut-être son premier match face à son ancien club, s’il sort du banc ou s’il est aligné par surprise dès le début ».

Pour RMC, et son journaliste Yohan Bredow :

« Bordeaux est 2e de Ligue 2 et affronte Amiens, 5e dans un match très important pour la montée entre deux concurrents directs. Les Girondins viennent d’enchaîner deux bons résultats en championnat avec une victoire face à Sochaux (3e) et un nul à Caen (8e). A domicile les Bordelais assurent depuis le début de la saison avec une seule défaite pour deux nuls et six victoires. C’est pour cela que je ne les vois pas perdre contre des Amiénois qui sont certes invaincus depuis la reprise mais n’ont gagné qu’une fois lors de leurs sept dernières rencontres en Ligue 2. Je n’imagine pas Bordeaux rester muet ».