Ludovic Obraniak : « Cela devient récurrent du côté des Girondins. Certes ils ont ouvert le score et ils ont ce poteau, mais ils ont mal géré le timing du match et le tempo »

Dans L’Equipe du Soir, Ludovic Obraniak consultant, s’est exprimé suite au match nul entre les Girondins de Bordeaux et l’Amiens SC. A la question : Bordeaux perd-il 2 points ou en gagne 1 ? Il a répondu :

« Ils gagnent un point parce que je me souviens d’un match il n’y a pas si longtemps contre le Stade Malherbe de Caen, où Bordeaux aussi menait dans ce match là. Ils se sont fait rejoindre à 2-2 avec peut-être une balle de 3-2 pour le Stade Malherbe. Cela devient récurrent du côté des Girondins. Certes ils ont ouvert le score et ils ont ce poteau, mais ils ont mal géré le timing du match et le tempo. Amiens a été largement au-dessus en fin de première période et en début de deuxième. Ils ont eu énormément d’occasions, ils ont été maladroits jusqu’à ce but d’un gamin de 16 ans donc le match nul est mérité. »

Est-ce qu’ils perdent les deux points sur le poteau en fin de match ?

« Cela dépend de quel point de vue on se place. Vincent Duluc (présent en plateau) nous décrit son sentiment sur une fin de match. Il occulte le scénario du global du match et il te dit qu’il y a une balle de 2-1, ils en prennent un dans les arrêts de jeu donc ce sont deux points de perdus. Moi je prends un peu plus de globalité, de dynamique. Je trouve qu’entre la 60ème et la 85ème c’est Amiens qui doit revenir au score. Ils sont maladroits, en tout cas ils poussent, ils sont dans le camp bordelais. On sent que Bordeaux, comme d’habitude, dès qu’ils ne sont pas dans leur temps fort, ça recul, ça met les quatre fers dans les 18 mètres et à force de concéder, concéder, concéder… on est d’accords… »

 

La Chaine L’Equipe

Retranscription Girondins4Ever