Jérémy Jeanningros : « Il y a une douleur immédiate, il se met au sol. On n’a pas l’impression qu’il fait semblant et qu’il se jette pour en rajouter »

Dans L’Equipe du Soir, Jérémy Jeanningros, journaliste sportif qui couvrait le match, s’est exprimé suite au match nul entre les Girondins de Bordeaux et l’Amiens SC (1-1). Il a notamment évoqué le penalty accordé à Bordeaux.

« Ecoutez déjà le fait qu’il n’y ait pas la VAR ça fausse énormément de débats sur toutes les actions dans la surface de réparation en Ligue 2. Nous ce qu’on voit, on est placé entre les bancs de touches, à distance et à ras du sol donc on est assez loin, mais ce qu’on voit nous en tout cas dans un geste assez naturel, c’est Ignatenko (sur les images c’est bien Yoann Barbet et non l’ukrainien) qui frappe, une semelle qui se met dans le sens opposé de son pied et qui a l’air de le toucher. Il y a une douleur immédiate, il se met au sol. On n’a pas l’impression qu’il fait semblant et qu’il se jette pour en rajouter. On a l’impression que tout est naturel dans ce geste, c’est en tout cas l’impression qu’on a au bord de la pelouse. Il semble y avoir faute, on n’a pas les ralentis encore une fois, et le fait qu’il n’y ait pas la VAR, ça n’aide pas en tout cas à la décision de Madame Frappart. »

La Chaine L’Equipe

Retranscription Girondins4Ever