Un témoin raconte la colère de Gérard Lopez après Bordeaux-Amiens

Selon France Bleu Gironde, Gérard Lopez aurait été très mécontent après ce match nul entre les Girondins de Bordeaux à l’Amiens SC (1-1). En effet, bien qu’il ne soit pas présent cette fois-ci au stade, le Président en propriétaire du club a fait part de sa colère et de son mécontentement auprès du staff professionnel bordelais. Un témoin de la scène a raconté cela au média.

« Il était très énervé ! Il n’a pas visé une personne en particulier mais vraiment tout le staff. Il est très agacé de la gestion des matchs depuis quelque temps. Il ne comprend pas pourquoi les changements sont aussi tardifs. Pourquoi Ignatenko et Fransergio restent sur le terrain alors qu’ils sont cuits. Pourquoi Tom Lacoux rentre en 8 alors que c’est un pur 6. Pourquoi on envoie à chaque fois Badji au casse-pipe en fin de match en lui balançant des longs ballons où il est à un contre trois ou quatre. Pour lui, Bordeaux ne sait pas faire ça, ce n’est pas dans la culture du club et la saison dernière en est le meilleure exemple. Il ne comprend pas pourquoi l’équipe s’arrête de jouer ».

La question a d’ailleurs été posée à David Guion sur le fait que l’équipe s’arrête de jouer. Le coach bordelais a répondu :

« L’idée, ce n’était pas de s’arrêter de jouer, mais d’être un peu plus patients. Quand on commençait à trouver un peu de largeur, on arrivait à les faire sortir, et à trouver nos trois attaquants […] Les garçons, dans les dix dernières minutes, ont été dans la gestion du résultat. Malheureusement, c’est aussi ça qui nous a pénalisés ».

Gérard Lopez sera de retour ce lundi en Gironde et plus précisément à Bordeaux, afin de participer à une réunion sur l’avenir du Matmut Atlantique.