Yoann Riou : « On a passé la mi-temps à voir le ralenti de cette action, franchement il n’y a rien, ou quasiment rien »

Sur La Chaine L’Equipe, Yoann Riou, consultant et commentateur du match entre Bordeaux et Amiens, s’est exprimé sur des anciens joueurs Girondins présents au stade et anciens internationaux français.

« Vous savez très bien que j’adore la nostalgie mais là en tribunes on a vu un trio extraordinaire. On a vu Yannick Stopyra qui avait fait une fantastique Coupe du Monde 1986 avec l’Equipe de France. Yannick Stopyra, le Napoli le voulait, Maradona le voulait à Naples en 1986 après la Coupe du Monde, mais finalement il était resté en France. On a vu également Patrick Battiston, extraordinaire défenseur avec Séville 1982, cette demi-finale, cette sortie, cette agression de Schumacher… Et on a vu Marius Trésor évidemment, l’immense Marius qui avait marqué lors de cette demi-finale. La nostalgie, la mélancolie… »

Il a ensuite évoqué les prestations Girondines depuis la reprise d’après mondial :

« C’est vrai que c’est un moment important de la saison pour les bordelais puisque depuis la fin de la Coupe du Monde il y a eu des matchs très importants. La défaite au Havre 1-0, la victoire contre Sochaux 2-1 et ce match nul à Caen. Ce sont des rendez-vous importants. »

Il s’est aussi exprimé sur le penalty accordé aux Girondins :

« C’est un penalty qui fait et qui fera beaucoup parler évidemment. Un penalty de Maja sur une faute où on ne sait même pas s’il y a vraiment faute, c’est très litigieux. On a passé la mi-temps à voir le ralenti de cette action, franchement il n’y a rien, ou quasiment rien. »

La Chaine L’Equipe

Retranscription Girondins4Ever