Gernot Rohr : « Je crois que le club a prévu d’inviter les joueurs de cette remontée il y a 30 ans, en 1992… »

Sur ARL, l’ancien joueur et entraineur des Girondins de Bordeaux, Gernot Rohr, a estimé que la remontée en Ligue 1 était obligatoire pour le club au scapulaire, livrant une information/idée sur ce que le club envisage de faire pour motiver encore plus les joueurs : rencontrer les joueurs bordelais de 1992 qui ont fait remonter le club.

« Il y a 30 ans, il n’y avait qu’une montée, rappelez-vous. Il avait fallu battre Saint-Seurin 3-0 pour finir premier dans notre poule. Il y avait une bonne équipe à Saint-Seurin. C’était un derby inédit. Il a fallu finir premier, et il n’y avait que les premiers qui montaient. En plus, on a fait Champion de France deuxième division parce qu’on avait battu Valenciennes qui était premier dans l’autre poule. La porte était plus étroite qu’elle ne l’est aujourd’hui (où il y a deux montées, ndlr). On avait gagné le match aller 1-0 à la dernière minute sur un long dégagement de Gaëtan Huard. On a marqué vraiment au dernier moment pour vaincre cette vaillante équipe de Saint-Serin qui avait fourni une belle prestation contre nous. En tout cas, c’est de bons souvenirs, et je crois que le club a prévu d’inviter les joueurs de cette remontée il y a 30 ans, en 1992, pour rencontrer les joueurs d’aujourd’hui, et leur dire comment ils avaient fait à l’époque, donner quelques conseils. Mais aussi et surtout pour booster tout le monde, et rappeler aux supporters que ces garçons-là ont su faire face à une destinée difficile, une relégation administrative, mais tout de suite accepter le challenge de remonter, le réaliser, avec un état d’esprit formidable. Moi, j’étais l’entraineur heureux de cette équipe, il ne fallait pas louper cette saison-là, il fallait finir premier. Monsieur Lange nous le répétait toutes les semaines, sinon le club était mort. On avait une grosse pression. Cette pression est encore là aujourd’hui, mais il suffit de finir deuxièmes, ça c’est l’avantage ».

Retranscription Girondins4Ever

Source @Lequipe.fr