Julien Bée (Les Débriefeurs) : « On s’est fait surprendre parce qu’en faisant de la gestion à la 70ème minute, le coaching laissait encore à désirer »

Dans Les Débriefeurs sur ForEver, Julien Bée s’est exprimé suite au match nul des Girondins de Bordeaux face à Amiens (1-1), lors de la 19ème journée de Ligue 2 (2-2).

« Pour moi Bordeaux a joué petits bras. On menait un à zéro et on n’a pas su aller chercher le deuxième but parce qu’on avait tellement peur d’aller prendre ce but égalisateur que finalement ça nous a joué le tour tout simplement, qu’on ne voulait pas. Ils ont réussi à égaliser et nous on n’a pas osé attaquer. On l’a joué petits bras je trouve sur ce match. […] Le match nul mérité pour Amiens ? Ca semble être un mot fort mais par contre on le sentait venir. A l’antenne je n’arrêtais pas de le dire. Le problème qu’il y a c’est que je trouve que sur nos transitions on est trop lents, quand on a des contre attaques on ne les joue pas à fond. Le problème c’est qu’on a commencé à faire ça à la 70ème minute. Il restait plus de 20 minutes à jouer et on était déjà dans la façon de gérer ce match là. On s’est fait surprendre parce qu’en faisant de la gestion à la 70ème minute, le coaching laissait encore à désirer. Je pense qu’il fallait tout de suite sortir Ignatenko, mettre Lacoux, essayer de se renforcer tout en se disant et en disant aux joueurs : on continue d’attaquer le but pour aller chercher ce deuxième but. Mais pas de se solidifier parce qu’on veut absolument garder ce résultat de 1-0. Cela nous a joué un mauvais tour de vouloir, dès la 70ème minute, se dire qu’on joue le 1-0 ça nous va bien. Le problème c’est qu’aujourd’hui dans le foot moderne on ne peut plus se permettre ça. Il y a des grosses équipes qui peuvent peut-être se le permettre  mais aujourd’hui dans le foot moderne tu ne peux plus te permettre à la 70ème minutes de bétonner et garder ce résultat-là quand tu mènes 1-0. En plus on n’a pas les joueurs pour faire ça. Je suis désolé Bakwa, de temps en temps il récupère un ballon, il pouvait accélérer, on sait qu’il peut le faire mais 70ème minute il revenait derrière, il attendait, on jouait à la ba-balle… Davitashvili est rentré, ça a mis un petit peu plus de vitesse mais c’était quand même très lent je trouve dans les transitions. Il y a un moment donné, si dans un match comme ça on n’arrive pas à se dire que la vision qu’on doit avoir c’est de marquer un deuxième but plutôt que de ne pas prendre de but, pour moi on ne comprend rien au foot entre guillemets. »

Retranscription Girondins4Ever

Le podcast de l’après-match :

Forever (foreverlaradio.fr)