Gérard Lopez : « On prendra un joueur en renfort. On a une enveloppe pour faire ça »

(Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)

Dans Sud Ouest, le Président et propriétaire des Girondins de Bordeaux, Gérard Lopez, a évoqué le mercato hivernal du club au scapulaire. Il confirma que le club n’avait plus aucune restriction de la part de la DNCG dans ce domaine, et que donc le FCGB n’était pas dans l’obligation de vendre pour recruter. D’ailleurs, selon lui, même si aucun joueur ne part, le Club en recrutera un nouveau, dont le profil a été établi. Si Alberth Elis part, un remplaçant expérimenté arrivera également.

« On prendra un joueur en renfort, sans obligation d’attendre un départ. On a une enveloppe pour faire ça. (Attendre de vendre pour acheter ?) Pas nécessairement. On parle plus de gestion de groupe que de finances. On a un chemin tracé, il doit ramener les Girondins en Ligue 1 et on ne veut pas en sortir. On s’était donné deux ans pour remonter, il faut profiter de l’opportunité actuelle même si Le Havre a pris de l’avance. Tous les joueurs de ce groupe peuvent jouer. Même sans départ, je pense qu’on ira chercher un joueur, qui pourrait être de type Zuriko. Pas simplement dans le profil footballistique, mais un jeune qui peut venir d’un autre championnat. Idéalement à caractère offensif qui peut jouer sur les côtés ou en soutien du numéro 9, avec une grosse qualité technique. Si un joueur comme Elis part, il faudra en plus quelqu’un d’expérience, déjà prêt […] Si on va chercher un ou des joueurs, c’est obligatoirement pour amener un plus. Mais le groupe actuel joue déjà la montée ».

Autrement dit, le Président bordelais met les joueurs actuels devant leurs responsabilités, estimant même à 7 points les points perdus par l’équipe à la mi-saison. L’on devrait donc voir arriver cet hiver deux joueurs : un nouveau, et un en remplacement d’Alberth Elis.