Jean-Marc Furlan : « J’ai l’étiquette du mec qui a du mal à faire maintenir une équipe alors que si tu as Monaco, Lyon, Rennes ou Lille ce n’est pas la même »

Sur Podcastine, dans l’émission « 4-4-2 Mon amour« , Jean-Marc Furlan était l’invité du jour. L’ancien joueur des Girondins de Bordeaux, à la question : Est-ce que vous pensez que c’est cette réputation d’entraîneur qui fait monter les équipes en Ligue 1, qui vous empêche de signer dans des grands clubs ? Il a répondu :

« Oui je pense que c’est une étiquette que j’ai. En France ce n’est pas comme à l’étranger. Berlusconi en Italie il avait pris Sacchi, le mec entraînait en troisième division. Il l’a pris pour le Milan AC et le mec a transformé le football européen, Arigo Sacchi. Mais nous en France on donne pas mal d’étiquettes. Moi j’ai l’étiquette du mec qui a du mal à faire maintenir une équipe alors que si tu as Monaco, Lyon, Rennes ou Lille ce n’est pas la même (rires). Mais c’est vrai qu’en France on donne beaucoup d’étiquettes et moi j’ai cette étiquette-là de faire monter les équipes. C’est vrai que de ce point de vue là c’est l’image que j’ai. Pour en revenir à Arigo Sacchi, ce monsieur transformé le football européen, d’ailleurs c’est pour ça qu’il y a certaines équipes, Croatie, Serbie, qui se sont mises à défendre à trois parce qu’il a fait un 4-4-2 en premier. Des gens comme Christian Gourcuff se sont inspirés de ça, avec une défense en zone alors qu’à l’époque on était tous au marquage individuel. Il a imposé ça et ça a complètement transformé le football européen. »

 

Retranscription Girondins4Ever