Romain Ferrier : « Lorsqu’il y a des redescentes, évidemment que les joueurs pros sont prioritaires »

Régis HAZENFUS – Photographe

Sur ARLRomain Ferrier, le coach de la réserve des Girondins de Bordeaux, a expliqué comment cela se passait quand des professionnels devaient redescendre en équipe B, comme ce fut le cas la semaine dernière face à Pau (0-3).

« On essaie de faire du mieux possible. La semaine dernière, des garçons étaient dans le groupe pour jouer le match à domicile contre Amiens avec les pros, et finalement ils rebasculent deux jours après dans un championnat de National 3 qu’ils n’ont plus connu depuis un long moment, comme pour Tom (Lacoux) par exemple. Ce n’est pas évident, donc on essaie que la mayonnaise prenne au maximum. Après, évidemment, on essaie de créer une cohésion, un état d’esprit sur chaque rencontre, parce ça fait aussi des déçus pour les garçons qui se sont bien entrainés toute la semaine, et qui connaissent aussi le lot de la réserve. Lorsqu’il y a des redescentes, évidemment que les joueurs pros sont prioritaires. Il y a un peu tout ça, on essaye de mélanger, et d’aller à la performance. L’idée est de leur donner du temps de jeu dans une compétition qui est la N3 évidemment, mais il faut aussi gagner des matches. On essaye de faire un maximum et du mieux possible pour que la mayonnaise prenne tout simplement ».

Retranscription Girondins4Ever

Florian Sabathier