François Grenet : « Il a un bon pied mais il faut qu’il soit dans une équipe qui avance pour qu’il ait du temps pour s’organiser. Sinon tu joues à un de moins »

(Photo by Romain Perrocheau/FEP/Icon Sport) – Photo by Icon sport

Sur France Bleu Gironde, dans l’émission 100% Girondins, François Grenet, ancien joueur des Girondins, a fait un bilan des milieux de terrain bordelais sur cette première partie de saison :

« Ce n’est pas facile car ça a pas mal tourné dans les configurations et les choix des joueurs. Je dirais que dans l’ensemble oui parce que si on défend bien on n’encaisse pas beaucoup de buts. C’est toujours pareil, c’est un travail collectif même si la défense est toujours mise en première ligne. Dans les milieux défensifs relayeurs il y a du bien et du moins bien. Dans les milieux plus offensifs le profil de Davitashvili, c’est l’une des rares pattes créatives que l’on a dans cet effectif. On a un très bon finisseur, on a des joueurs avec des qualités homogènes qui font qu’on est présents à la deuxième place de cette Ligue 2. Mais ça manque peut-être un peu au milieu de terrain, de prises d’initiatives vers l’avant et de créativité, notamment au cœur du jeu, et j’englobe tout le milieu de terrain. C’est peut-être un profil pour le recrutement envisagé. »

Puis il a évoqué le cas de Fransérgio :

« On me fait des retours comme quoi j’ai tendance un peu à focaliser et à ne pas être très gentil avec lui. Il faut toujours être objectif, c’est la moindre des choses. Il est quand même sur deux matchs probants. Pour donner son meilleur, au-delà d’être au top physiquement parce que c’est indispensable pour lui, il a un bon pied mais il faut qu’il soit dans une équipe qui avance pour qu’il ait du temps pour s’organiser. Sinon tu joues à un de moins. »

Retranscription Girondins4Ever