Ciprian Marica (dirigeant Farul) : « Si nos joueurs avaient été brésiliens, cela aurait été d’un montant différent… »

Pour AS, l’un des actionnaires de Farul Constanța, Ciprian Marica, ancien international roumain de 70 sélection (25 buts), passé par Bucarest, le Shaktar, Stuttgart, Schalke ou encore Getafe, s’est exprimé sur le transfert de l’un de ses joueurs, Alexi Pitu, aux Girondins de Bordeaux. Il expliqua que l’international espoirs roumain vaudrait 4 millions d’euros, voire plus, s’il n’avait pas été roumain…

« Ça me semble être un montant raisonnable, c’est un enfant qui a de l’avenir. Vous avez un « handicap » parce que vous êtes de Roumanie, vous n’avez pas de coefficient, le football n’est pas vu correctement, les joueurs roumains n’ont pas de quota. C’est très vrai. Si nos joueurs avaient été brésiliens, cela aurait été d’un montant différent. Malheureusement, pendant de nombreuses années, nous n’avons pas eu de représentant au plus haut niveau et le football roumain en souffre. Le quota de joueurs roumains ne peut pas augmenter. Si Petrila (joueur de Cluj, ndlr) vaut quatre millions, je pense que c’est ce que nous avons pour Pitu, également quatre millions d’euros ».

Un autre ancien international, Dănuț Lupu, à Fanatik, a également donné son ressenti.

« Ça a de la valeur. Maintenant, il doit le prouver parce que nous, les Roumains, avons un problème. Pour la dernière génération, nous vendons beaucoup de joueurs, mais ils jouent très peu et ils reviennent. Je pense qu’il réussira. Je pense qu’il jouera ».