Bruno Fievet : “Si je vais investir avec les Girondins de Bordeaux ? Il y a peu de chances à priori. Aujourd’hui on ne m’a pas demandé de faire partie de ce projet-là”

Photo AFP

Dans l’émission 100% Marine et Blanc sur YouTube, Bruno Fievet, homme d’affaires et supporter des Girondins de Bordeaux, a évoqué son rôle et ses engagements au sein du club Marine et Blanc.

Si je vais investir avec les Girondins de Bordeaux ? Il y a peu de chances à priori. Aujourd’hui on ne m’a pas demandé de faire partie de ce projet-là. Mon rôle devrait rester au sein du Comité 1881 avec, je l’espère, un peu plus de responsabilités, en tout cas je les demande. J’essaye de les avoir et tout ce qu’on me donnera je le prendrai. Je ne suis pas décisionnaire de ça. Je reste partenaire du club parce qu’il faut aussi savoir que je suis le seul dans le comité, à être associé et partenaire du club. Cela va perdurer aussi, un peu comme Frédéric Guilbert l’année dernière, parce qu’il faut que j’aide aussi mon club financièrement de ce côté-là, même si c’est modeste. Tous les partenaires apportent leur pierre à l’édifice, je crois que les partenariats représentent 20% dans un budget, ce qui n’est pas négligeable. Mon rôle reste minime, j’ai bien entendu, pas le droit de dire qu’il faut acheter untel ou untel. Je reste d’abord un supporter proche du club, proche de l’environnement, proche des joueurs. C’est ça que j’aime aussi, j’ai un vrai lien avec les joueurs et j’aime ce lien-là donc j’essaye de garder ça. Si je suis mis au courant de certaines décisions ? Pas beaucoup plus rapidement que vous. Je ne les sais pas via le comité, je les sais par mes liens que je peux avoir avec certaines personnes que j’avais déjà avant le comité. Le comité n’est pas dans le secret des Dieux.”

Retranscription Girondins4Ever