Léonard Specht : “On avait un peu raté le match aller mais on était tous convaincus qu’au match retour on pouvait faire quelque chose”

Sur France Bleu Gironde, Léonard Specht, ancien joueur des Girondins présent lors de l’épopée européenne et du match face à la Juventus le 24 Avril 1985, est revenu sur ses souvenirs de cette rencontre.

Pour notre génération qui était à Bordeaux sur cette période, c’est l’un des meilleurs souvenirs. Bien sûr il y a les titres de Champion qu’on a gagnés durant cette période. J’ai été 5 ans à Bordeaux donc on a gagné 3 titres. Mais le match contre la Juve nous plaçait au sommet de l’Europe. On jouait la meilleure équipe d’Europe, on était en demi-finale. On avait la perspective d’une finale, ce qui est assez rare donc ce sont des grands souvenirs. On avait un peu raté le match aller mais on était tous convaincus qu’au match retour on pouvait faire quelque chose. Même Michel Platini quand il nous en parle, il dit qu’il n’y avait pas de problèmes mais il n’était pas aussi serein que ça. C’est un grand souvenir, un grand match contre une grande équipe. Un public magnifique, le stade était plein, donc c’est un des grands souvenirs pour nous et pour tout le public Girondin. C’est vrai que c’était un grand moment. L’ensemble de nos performances pendant ces 4-5 années où on était ensemble justement, c’était toujours des grands moments. René Girard, Jean Tigana, Bernard Lacombe, Dieter Müller, Dominique Dropsy… c’étaient des très grands joueurs. C’étaient parmi les meilleurs joueurs d’Europe et surtout, c’étaient des gens qui avaient une humanité, une simplicité, une humilité, c’était extraordinaire. On ne se prenait pas au sérieux mais on était une très, très bonne équipe de foot. Dans des moments comme ça, où on a tutoyé l’Europe, ce sont des moments forts. On ne se rend pas toujours compte quand on est dans le vif de l’action, quand on joue, mais quand on se retrouve – et on se retrouve régulièrement – on parle souvent de ce match contre la Juve. On a quelques regrets parce que c’était la suite logique de matchs, la suite logique de performances, c’était aussi la reconnaissance d’une grosse équipe, une grande équipe. Quand on se retrouve on en parle régulièrement. C’est un des grands moments que ce match, parce qu’on a dominé la Juve. Avec un peu de chance on aurait pu se qualifier. C’est vraiment un grand moment qui reste dans nos mémoires.”

Défenseur exemplaire, Léonard Specht est arrivé aux Girondins de Bordeaux en 1982 ! En cinq saisons, il va gagner 3 fois le championnat de France et 2 coupes de France.

Retranscription Girondins4Ever

Du lundi au vendredi, sur France Bleu Gironde, retrouvez l’émission 100% Girondins, animée et présentée par Dominique Bourdot à partir de 18h30. Vous pouvez retrouver le podcast de l’émission quelques minutes après la fin de celle-ci : ICI.