Frédéric Piquionne : “C’est lui qui fait la différence”

Sur Prime Video, l’ancien attaquant désormais consultant pour la chaine, Frédéric Piquionne, s’est exprimé sur la première période entre Valenciennes et les Girondins de Bordeaux, expliquant notamment son faible rythme.

« Vous imaginez le stress qu’ils doivent avoir les joueurs sur le terrain, avec la pression de la montée. Ils ne doivent pas faire de fautes, Valenciennes a aussi besoin de points pour espérer rester en Ligue 2. Ce n’est pas évident d’aller jusqu’au bout des actions, ils n’accompagnaient pas beaucoup les actions offensives. Mais comme souvent, il suffit d’un but ».

Et ce but fut celui de Yoann Barbet, sur coup franc.

« Il sait comment faire pour faire retomber le ballon. C’est un but plein d’opportunisme, un ballon parfait parce qu’il fallait passer au-dessus du mur, et la mettre au premier poteau. Le gardien est un petit peu loin, mais c’est un super coup franc. Bravo à lui… ».

Puis il évoqua le second but inscrit par Josh Maja.

« Les valenciennois n’ont pas réussi à retenir Dilane Bakwa, et Josh Maja finit avec une Madjer. Mais deux ou trois fois sur sa course, Dilane Bakwa lève la tête, c’est lui qui fait la différence ».

Félix Rouah, journaliste accompagnant l’ancien attaquant, rajouta.

« A Valenciennes, pas grand-monde ne gagne cette saison, même si les résultats de VA ne sont pas extraordinaires. Bordeaux a tranquillement déroulé, malgré un début de match un peu poussif. Mais dix minutes après l’heure de jeu, ce fut un chef d’œuvre de la part de Yoann Barbet ».

Retranscription Girondins4Ever