David Guion : “Il a fallu qu’il reprenne un petit peu de force, un petit peu de vitalité, de fraicheur”

(Photo by Romain Perrocheau/FEP/Icon Sport)

Ce matin, avait lieu la traditionnelle conférence de presse au Haillan, avant la rencontre de la 34ème journée de Ligue 2 entre les Girondins de Bordeaux et le Stade Malherbe Caen. A cette occasion, David Guion s’est présenté devant les médias.

Le coach bordelais a longuement évoqué l’évolution de Zuriko Davitahvili.

« Je trouve qu’il s’est très rapidement adapté. Il est quand même arrivé au mois d’août, ce n’était pas facile. Rappelez-vous, d’entrée, il nous a marqué un but contre Dijon. Il nous avait fait des matches avec beaucoup d’agressivité. Il nous apportait l’idée de gagner du terrain. Il est intéressant dans sa vitesse de course quand il porte le ballon et quand il va provoquer.  Après, il y a un peu le débat entre jouer à gauche ou jouer à droite. Mais aussi par rapport à la complémentarité qu’il pouvait y avoir avec Josh voire Dilane pendant un moment, avec qu’Alexi (Pitu) soit là. J’ai trouvé qu’il avait fait des choses intéressantes au début. Ensuite, ça a été un petit peu plus dur physiquement ».

Mais cela va mieux ces derniers temps, notamment physiquement, ce qui entraine le reste.

« Ces derniers temps, il a eu un moment un peu moins bien, notamment quand il est revenu de sélection. Il était moins frais, et dans ses prises de décision c’était difficile. C’était un peu plus long, un peu plus lent. Il a fallu qu’il reprenne un petit peu de force, un petit peu de vitalité, de fraicheur. Je trouve que depuis une quinzaine de jours, il revient très très bien. On le voit à travers ses changements de rythme, ses provocations. Comme je lui ai expliqué aussi, j’ai l’impression qu’à droite il se crée plus d’occasions de but qu’à gauche, et qu’il est certainement plus dangereux à droite qu’à gauche. Il a ce côté percussion il a la possibilité de partir soit à l’extérieur, soit à l’intérieur. Ses appels de balle me semblent plus intéressant quand il est à droite que quand il est à gauche. On est toujours avec un garçon qu’on essaye d’optimiser, par rapport aussi au profil de l’équipe ».

Retranscription Girondins4Ever