Philippe Lucas : “Aujourd’hui, on a inversé la pression”

Sur France Bleu Gironde, dans l’émission 100% Girondins, Philippe Lucas, ancien joueur et entraîneur aux Girondins, a évoqué cette fin de saison et cette maîtrise des bordelais, peu importe le système de jeu.

On a l’impression qu’en cette fin de saison, le système utilisé le plus souvent est bien maîtrisé. Les joueurs de couloirs ont beaucoup de fraîcheur, à l’image de l’ensemble de l’équipe. Il est possible aussi de faire tourner puisqu’on a Pitu, on a Bakwa, on a le géorgien, je vous fais le plaisir de prononcer son nom (Davitashvili), qui ont un peu le même profil dans le sens où ce sont des joueurs dynamiques, rapides. Ils apportent cette vitesse à l’équipe, que ce soit en contre ou que ce soit dans les duels en un contre un. C’est important aujourd’hui d’avoir des joueurs capables d’éliminer et de faire la différence dans les un contre un. Ils sont décisifs en plus, parce que, soit ils marquent, soit ils font marquer.”

Il a également évoqué cette possibilité de faire tourner, l’effectif étant polyvalent et épargné par les blessures :

C’est important. On l’a vu par exemple à Valenciennes où, même si la première mi-temps à été plutôt laborieuse, on a très bien fini en deuxième mi-temps. C’est bon signe, cela veut dire que l’équipe est fraîche physiquement, fraîche mentalement, même si ça commence peut-être à peser. Aujourd’hui, grâce à cette victoire et surtout au faux pas de Metz, on a inversé la pression. Maintenant elle est sur Metz, ils n’ont plus le droit à l’erreur alors qu’on a encore un joker. Ça va compter, d’autant plus qu’on a des matchs qui sont à notre portée sur cette fin de saison, notamment à domicile.”

Retranscription Girondins4Ever

——————-

Du lundi au vendredi, sur France Bleu Gironde, retrouvez l’émission 100% Girondins, animée et présentée par Dominique Bourdot à partir de 18h30. Vous pouvez retrouver le podcast de l’émission quelques minutes après la fin de celle-ci : ICI.