Damien Da Silva : “Ce serait impossible pour moi de refuser Bordeaux”

Damien Da Silva est passé par la préformation des Girondins de Bordeaux, mais n’a pas été conservé à l’époque, lorsqu’il avait 15 ans. Malgré tout, il eut une belle carrière, jusqu’à son dernier club en France il y a encore quelques mois, l’Olympique Lyonnais. Depuis février, il évolue en Australie, au Melbourne Victory, autre club portant le scapulaire, ce qui constitua sa première expérience à l’étranger.

Melbourne Victory signs Damien Da Silva | Melbourne Victory

S’il y eut des bruits d’un “retour” l’été dernier en Gironde, cela ne se concrétisa pas, notamment devant les problèmes administratifs du Club, très encadré au niveau des transferts et salaires. Aujourd’hui âgé de 35 ans, il estime encore être performant physiquement, et reconnait auprès de La Causerie avoir été sollicité cet hiver.

“Je me sens très bien. C’était déjà le cas à Lyon. Même si je ne jouais pas, j’étais en forme. De toute façon, si je ne suis pas en forme, je ne suis pas bien dans ma vie. J’ai continué à travailler comme je l’ai toujours fait. Avec les moyens dont on dispose, on peut jouer plus longtemps qu’avant. Pour moi, le but est de pousser au maximum. Quand je verrai que ce sera dur physiquement, je me poserai des questions. Pour l’instant, ce n’est pas le cas. Si j’ai été sollicité cet hiver ? Oui mais ce n’était pas ce que je recherchais, je privilégiais l’expérience à l’étranger. Après Lyon, je ne me voyais pas repartir dans un club de Ligue 1 qui jouait le maintien ou le ventre mou. Le moment était venu de tenter autre chose”.

Puis vint alors la question d’un éventuel retour aux Girondins, s’il venaient à remonter en Ligue 1.

“Ce serait impossible pour moi de refuser Bordeaux. J’ai toujours rêvé de jouer dans ce club-là, sous ces couleurs. Le maillot du Melbourne Victory est d’ailleurs quasiment identique à celui des Girondins (rires). Plus sérieusement, en tant qu’enfant du club, ça aurait été une grande fierté pour moi et ma famille de porter ce maillot”.