Nicolas le Gardien : “Les Girondins, quand ils ont marqué le premier but, ont gagné 18 fois sur 23, avec 5 matches nuls. Ils n’ont jamais perdu”

Sur TV7, le journaliste Nicolas Le Gardien s’est exprimé sur la rencontre de ce samedi entre les Girondins de Bordeaux et le Stade Malherbe Caen. On imagine mal un autre dénouement qu’une victoire bordelaise, non ?

« Disons que Bordeaux a le vent en poupe et que les voyants sont plutôt au vert. Mais pour reprendre l’échec récent, même si c’était contre un rival direct et a priori un peu plus costaud que Caen, les voyants étaient aussi au vert avant Metz, et tout s’est un peu déréglé après le carton rouge de Gaëtan Poussin, sur un fait de jeu. Il faut forcément rester méfiant, continuer sur la dynamique, sur la confiance, ce qu’ils font dans le jeu en dehors de cette période à dix à Metz où ils sont passés un peu au travers. Donc il faut continuer dans la détermination, la solidité, l’assurance, et ce sera positif. Après, il y a une petite statistique intéressante qui sera à vérifier. Les Girondins, quand ils ont marqué le premier but, ont gagné 18 fois sur 23, avec 5 matches nuls. Ils n’ont jamais perdu. Mais Caen également, lorsqu’ils ont marqué le premier but, et c’est arrivé à 18 reprises cette saison, a gagné 14 fois et fait 4 matches nuls : ils n’ont jamais perdu non plus. Ce premier but va être très important, encore plus contre Caen qui n’a plus rien à jouer, et qui va jouer un peu son va-tout. Si c’est elle qui marque en premier, cela sera plus dur à aller chercher. Si les Girondins marquent les premiers, mentalement les caennais ne feront peut-être pas les mêmes efforts qu’ils jouaient la montée ou le maintien ».

Caen est l’équipe qui peut mettre à mal Girondins fin de saison, celle qui est en tout cas la mieux classée.

« Sur le papier, et le classement, c’est celle qui est la mieux classée sur la fin de saison. Tous les matches sont difficiles. Caen, sur le papier, a quand même des joueurs expérimentés et était taillée pour jouer la montée. Ils ont eu un gros trou d’air en octobre-novembre qui fait qu’ils sont à dix points, et donc pas en possibilité de jouer la montée. Mais c’est une équipe costaude, du haut du tableau ».

Retranscription Girondins4Ever