[J34] Résumé de Bordeaux – Caen : Les Girondins s’imposent et mettent la pression à leurs adversaires !

(Photo by Romain Perrocheau/FEP/Icon Sport)

Notre équipe des Girondins de Bordeaux recevait sur sa pelouse du Stade Matmut Atlantique – René Gallice, l’équipe du Stade Malherbe de Caen ce samedi, pour le compte de la 34ème journée de Ligue 2 BKT.

Pour l’occasion, David Guion revenait à son système en 4-3-3. Dans les buts Gaëtan Poussin reprend son poste après avoir purgé ses deux matchs de suspension. La défense reste inchangée. Au milieu de terrain, c’est Alexi Pitu qui fait les frais de ce changement de système tandis que Junior Mwanga retrouve une place dans l’entrejeu. Le trio d’attaquants se compose de Dilane Bakwa, excellent à Valencienne, tout comme Zuriko Davitashvili sur la première période. Aliou Badji sort du onze de départ.

Le onze de départ de chaque équipe :

Image

 

Image

Le coup d’envoi est donné devant plus de 25 000 spectateurs bordelais, et juste après un hommage à Christian Larièpe, recruteur bordelais décédé récemment, ainsi que Hugo supporter membre des Ultramarines. Le parcage visiteur accueille de son côté les supporters caennais. Gérard Lopez est également présent pour cette rencontre. La première incursion bordelaise est signée Fransérgio qui centre pour Dilane Bakwa, un peu trop court de la tête (5ème 0-0). Derrière, Vital Nsimba essaye de centrer mais ce sera repoussé par les caennais.

Les caennais essayent de s’installer dans le camp bordelais mais les bordelais défendent bien et sur une belle relance de Zuriko Davitashvili et Junior Mwanga, le milieu Mbock fait une faute d’antijeu est récolte un carton jaune (14ème 0-0). Deux minutes plus tard, Josh Maja sert l’international géorgien à la limite du hors jeu et ce dernier s’en va tromper Anthony Mandrea (1-0 16ème).
Bordeaux est devant au score, mais pas à l’abri d’un retour. Sur plusieurs petites situations, il faut de bonnes interventions afin d’éviter une possible égalisation, à l’image de celles de Vital Nsimba puis Stian Gregersen (27ème 1-0). Les caennais sont rudes dans leurs interventions et les bordelais se retrouvent souvent au sol, Maja, Bakwa, Bokélé… Bordeaux obtiendra un coup-franc pour un coup sur Bakwa mais il ne donnera rien (36ème 1-0).
Bordeaux a un peu reculé depuis l’ouverture du score. Caen n’en profite pas.
A la mi-temps les Girondins sont devant au score et mettent un peu plus la pression aux messins.
En seconde période, pas de changements. Les caennais se portent vite vers l’avant mais le centre d’Abdi ne trouve pas preneur, Kyeremeh étant gêné par Nsimba (47ème 1-0). La minute suivante, Mbock s’empale sur Barbet dans la surface, ils demandent un penalty mais l’arbitre ne siffle rien à juste titre. Bordeaux a mal débuté ce second acte, tout comme il a terminé le premier. Ils obtiennent néanmoins un coup-franc que Yoann Barbet frappe dans le mur (52ème 1-0).
Bordeaux défend fasse aux assauts caennais et sur une action, Tom Lacoux restera au sol après un choc dans les airs. Il se relèvera un peu plus tard et reprendra sa place au milieu (55ème 0-0). Les Girondins ont été tout proche de doubler la mise sur une superbe prise de balle de Josh Maja mais Anthony Mandrea réalise une très belle parade (60ème 1-0). Juste derrière, les caennais font leurs premiers changements, David Guion aussi avec l’entrée de Danylo Ignatenko en place de Tom Lacoux (62ème 1-0).
(Photo by Romain Perrocheau/FEP/Icon Sport)

Caen continue de pousser et Alexandre Mendy frappe mais Gaëtan Poussin réalise une belle parade, puis une seconde sur une nouvelle frappe d’un coéquipier de l’ancien bordelais (67ème 0-0). Deuxième session de changements avec cette fois-ci les sorties de Josh Maja et Dilane Bakwa, remplacés par Alexi Pitu et Aliou Badji (70ème 1-0). La suite de ce match sera un combat au milieu de terrain sans qu’il n’y ait de réelles occasions. Bordeaux n’arrive pas à se mettre à l’abri et Caen n’est pas assez précis dans la finition. C’est également tendu sur les bancs et un membre du staff caennais est exclu par l’arbitre (89ème 1-0). En toute fin de rencontre Johaneko Louis-Jean remplace Zuriko Davitashvili (93ème).

Au final, Bordeaux s’impose et prend trois points, c’est l’essentiel, car le contenu n’était pas très bon aujourd’hui. Le Havre et Metz ont maintenant la pression.