David Guion justifie son 4-3-3, n’a aucun doute sur Gaëtan Poussin, évoque l’énorme Stian Gregersen, mais aussi de la “bizarrerie” de ce dernier

(Photo by Romain Perrocheau/FEP/Icon Sport)

En conférence de presse d’après match, l’entraineur des Girondins de Bordeaux, David Guion a évoqué plusieurs sujets. Alors que tout le monde présageait un 4-4-2, sur la lignée des derniers matches, ce fut finalement un 4-3-3 face à Caen. Le coach bordelais en a expliqué les raisons.

« Parce qu’Aliou (Badji) ne s’est pratiquement pas entrainé de la semaine. Il n’était pas à 100%. Il a seulement pu faire un entrainement sur la fin de la semaine, avec un peu d’intensité. Il n’était pas apte pour jouer 90 minutes ».

En revanche, aucun doute sur la présence de Gaëtan Poussin, qui a été décisif sur le seul arrêt qu’il eut à fait (même si l’on n’oublie pas les bonnes sorties aériennes également, ou dans les pieds).

« C’est toujours bien, mais vous vous doutez bien que je ne doute pas qu’il soit capable de nous faire des matches comme ça. Quand il est concentré comme ça, on voit bien que c’est un très bon gardien. Il l’a encore prouvé cet après-midi ».

Puis, il traita de la nouvelle excellente prestation de l’international norvégien, Stian Gregersen.

« Il a été énorme. J’ai revu l’action où il s’est oublié sur le ballon long, et ça ne lui ressemble pas (sourire). J’en rediscuterai avec lui, je n’ai pas eu le temps, il a fait une bizarrerie. Il n’a pas contrôlé l’espace, et Alexandre Mendy est parti dans son dos, alors que c’est quelque chose qu’il maitrise parfaitement. Je vais en discuter avec lui […] Mais hormis cette action, il a tout pris, que ce soit les longs ballons sur Alexandre Mendy, ou… On sait très bien qu’à Caen, si on éteint Mendy, on a déjà fait un bon bout de chemin. On l’a fait cet après-midi. Et puis, Stian a été très bon sur la réception des centres également ».

Retranscription Girondins4Ever