Robert Malm : “Il a tout simplement fait un match très solide pour son retour et puis surtout, avec un arrêt déterminant. Cette manchette est magnifique”

A la fin de la rencontre entre les Girondins de Bordeaux et le Stade Malherbe de Caen (1-0), Robert Malm, consultant, est revenu sur la parade de Gaëtan Poussin en seconde période, suite à la belle frappe d’Alexandre Mendy.

Quelle frappe ! D’abord il y a un travail remarquable d’Alexandre Mendy en protection de balle parce qu’il est quand même entre deux clients, entre Barbet et Gregersen. Il arrive à contenir Gregersen avec son bras et a l’espace suffisant pour déclencher cette frappe qui est puissante. Mais il y a un bras qui est costaud aussi, de la part de Gaëtan Poussin. Quand il reçoit ce ballon, le temps qu’il regarde, c’est d’essayer de prendre l’information d’où se trouvait éventuellement Gaëtan Poussin. Dans ce moment-là on a le temps effectivement, vu qu’il est avancé, de tenter de le lober de la tête. Il ne prend pas cette info, la position du corps est faite que, soit tu le gardes de la poitrine et tu te l’emmènes, ou alors c’est une solution de remettre ce ballon est d’être altruiste. Mais au moment où il remet ce ballon-là, la position de Gaëtan Poussin est intéressante, ce qui lui permet d’intervenir et de prendre ce ballon-là. Est-ce qu’on peut lui en vouloir à Alexandre Mendy ? A la fois, oui et non, mais je reste persuadé que sur ce genre de ballon-là, si je n’ai pas pris l’info avant, ce qu’il a fait est remarquable, mais il faut la justesse technique. C’est là où il faut peut-être travailler un petit peu plus pour prendre cette justesse qui va permettre de marquer des buts.”

Il a d’ailleurs élu le portier bordelais homme du match :

Mon homme du match ? C’est un gardien de but, c’est Gaëtan Poussin. Il a tout simplement fait un match très solide pour son retour et puis surtout, avec un arrêt déterminant. Cette manchette est magnifique. C’est vrai que le gardien de but doit vous rapporter des points, et au-delà du but de Davitashvili, je pense que les trois points sont aussi présents grâce à cet arrêt. Cette manchette qu’il fait du bras gauche… Si cette suspension n’a finalement pas été un mal pour un bien ? Oui je pense que oui. Ça permet de se réfugier dans le travail mais surtout, de prendre un petit peu plus le temps d’analyser ses matchs, d’analyser d’autres matchs et pas que celui dont on a été expulsé. Je me souviens d’un match où il prend un but  car le bras n’est pas suffisamment ferme et solide. Des détails encore une fois qui font la différence, cette fois-ci ça a penché de son côté.”

Retranscription Girondins4Ever