Philippe Fargeon : “Il ne faut pas que les supporters viennent au stade pour du spectacle, mais pour les trois points”

Sur Bordeaux Le Mag, l’ancien attaquant des Girondins de Bordeaux, Philippe Fargeon, est revenu sur la victoire des bordelais face au Stade Malherbe Caen, qui n’a pas été très bonne visuellement.

« Je préfère qu’elle ne soit pas bonne et qu’ils prennent les trois points… Aujourd’hui, ce qui compte, c’est de finir devant Metz. Effectivement, on préfère qu’ils ne soient pas bons mais qu’ils prennent les points. Vous savez, ça doit être stressant : 30000 personnes, vous avez un peu d’avance sur Metz… C’est un peu compliqué, et il faut prendre les points. Aujourd’hui, le contrat est rempli. Effectivement, c’est un but sur hors-jeu, mais vous savez, sur une saison, ça s’équilibre. C’est comme ça, il faut à tout prix continuer contre Quevilly lors du prochain match. Ce sont une nouvelle fois des matches qu’il ne faut pas perdre. Chaque match est une finale. Ils ont gagné cette finale, ils n’ont pas bien joué, mais voilà, on repasse à une autre finale. L’objectif est d’aller jusqu’au bout ».

Il y a eu tout de même du déchet, chose qui n’est pas monnaie courante.

« C’est vrai, mais vous avez la pression, pour l’avoir connu… Ce sont des moments où vous avez peur de mal faire. Le cheval, quand il arrive à l’écurie, il accélère. Les joueurs de football pas forcément, mais ils paniquent un petit peu. En gagnant 1-0 on espère que ça va continuer, on commence à faire des erreurs, on n’est plus aussi serein. Au coup de sifflet final, il y a un soulagement commun, entre les supporters, les joueurs, les dirigeants. Ils ont fait le job, même s’ils ont eu beaucoup de pertes de balle… Aujourd’hui, il n’y a qu’une chose qui compte, c’est la victoire. Il ne faut pas que les supporters viennent au stade pour du spectacle, mais pour les trois points, quelle que soit la manière ».

Retranscription Girondins4Ever