Vital Nsimba : “Ils ont deux joueurs qui font deux mètres, donc ce sera un match où il y aura beaucoup d’intensité”

Ce samedi, les Girondins de Bordeaux affronteront Quevilly-Rouen Métropole, pour le compte de la 35ème journée de Ligue 2. A cette occasion les conférences de presse ont eu lieu.

Le coach des Girondins de Bordeaux, David Guion, fut le premier à se présenter devant les médias, puis ce fut au tour de Vital Nsimba.

Le latéral gauche évoqua d’abord la rencontre à venir contre QRM.

« C’est un bon adversaire. C’est une équipe très dangereuse, qui a beaucoup de qualités individuelles. Il faudra faire attention, et il faudra être surtout prêts à faire énormément d’efforts, et à bien défendre »

Il faudra s’attendre à une rencontre physique.

« La Ligue 2 est un championnat qui est très physique donc tous les matches sont physiques. Mais là, à quatre journées de la fin, je pense que l’intensité physique va augmenter. On l’a vu face à Caen. On sait que cette équipe de Quevilly est aussi portée par le physique. Ils ont deux joueurs qui font deux mètres, donc ce sera un match où il y aura beaucoup d’intensité »

Qu’est-ce qui peut en cette fin de saison, arriver à cette équipe des Girondins, qui semble sûre d’elle et de ses forces ?

« Un peu le même scénario qu’à Metz, prendre une expulsion tôt. Mais honnêtement, on le voit depuis le dernier match contre Niort, on est très solides et on prend très peu de buts. J’espère que ça va continuer comme ça pour les quatre derniers matches, ce qui nous fera aller au bout de nos ambitions ».

L’international congolais se remémora le match aller contre QRM.

« Le coach l’avait déjà dit à l’aller, même si Yo et moi on ne pouvait pas encore jouer, que c’était une équipe très dangereuse. On l’a vu à 11 contre 11, ce n’était pas si facile que ça. L’expulsion et le pénalty nous a beaucoup aidés. Mais ça sera un match très compliqué, on le voit par rapport à leurs résultats et leur classement. Ils font une très belle saison ».

A l’image de ce dernier match remporté à Pau.

« C’était foot-champagne (sourire). C’est très compliqué d’aller gagner à Pau. On a vu que Le Havre n’a gagné que 1-0, et Metz n’a fait que match nul. C’est compliqué, et eux ont fait cet exploit. Cela prouve que ça va être une équipe rude à battre ».

Retranscription Girondins4Ever