David Guion : “On a une palette qui commence à s’enrichir. Collectivement, on est moins dépendant d’un seul joueur”

(Photo by Loic Baratoux/FEP/Icon Sport)

Ce samedi, les Girondins de Bordeaux affronteront Quevilly-Rouen Métropole, pour le compte de la 35ème journée de Ligue 2. A cette occasion les conférences de presse ont eu lieu.

Le coach des Girondins de Bordeaux, David Guion, a mis en avant la force des Girondins de Bordeaux, celle d’avoir tout son effectif dans la dernière ligne droite.

« C’est ce que je vous avais expliqué il y a quelques jours, l’important est d’avoir tout son effectif, déjà. A part le petit Issouf (Sissokho), on a la possibilité de concerner tout le monde, et ça c’est important. On a bien vu que ça a été déterminant sur ces dernières semaines, avec les entrées des uns et des autres, et pour faire tourner un peu l’effectif. Après, on a quand même cette sensation qu’on est capables de marquer sur coup de pied arrêté, de marquer sur une attaque placée, et aussi de faire mal sur les transitions. On a une palette qui commence à s’enrichir, et on est capables de faire pas mal de choses. Mais pour ça, il faut que les joueurs soient dans les meilleures conditions. C’est à moi de les mettre dans les meilleures conditions. Je crois beaucoup aux vertus collectives, et je pense que, que ce soit le but qu’on a marqué collectivement contre Caen, comment on a défendu collectivement contre Caen, c’est vers quoi il faut tendre avec cette détermination… Je pense que collectivement, on est moins dépendant d’un seul joueur. On a une palette qui nous permet de proposer pas mal de choses ».

Retranscription Girondins4Ever