Frédéric Laharie : “Le petit joker, c’est un match nul. Trois victoires et un nul non, pas pire”

Photo District de la Gironde de Football

Sur TV7Frédéric Laharie s’est exprimé sur le prochain match des Girondins de Bordeaux face à Quevilly-Rouen, d’un point de vu comptable.

« Un match nul, au pire ils garderaient un point d’avance sur Metz, donc ils ont un petit joker, une petite carte sous la main. Une défaite, ce sera vraiment embêtant parce que Metz pourrait revenir à hauteur, avec une meilleure différence de buts. Là, ils repasseraient troisièmes, ils n’auraient pu leur destin complètement en mains. Idéalement, il faut gagner les quatre derniers matches. Le petit joker, c’est un match nul. Trois victoires et un nul non, pas pire ».

Une nouvelle fois dans ce genre de rencontre, le premier but sera important.

« Le premier but sera très important, surtout si ce sont les Girondins qui le marquent, parce que ça va obliger Quevilly-Rouen à se découvrir et attaquer, et Bordeaux aime bien cette configuration de match. Contre Caen, ça ne s’est pas trop vu car Bordeaux a perdu beaucoup de ballons donc n’a pas pu jouer les contres, mais Bordeaux s’est quand même procuré une très bonne occasion de 2-0 par Josh Maja en seconde mi-temps. Effectivement, il faut marquer, pour la confiance, et avoir une physionomie de match qui soit plus adaptée aux qualités des Girondins ».

Retranscription Girondins4Ever