Maëlle Garbino vers l’Italie ? Une nouvelle vague de départs à venir chez les féminines cet été !

Photo Régis HAZENFUS – Photographe

La fin des championnats arrive à grands pas, dans toutes les catégories, que ce soit l’équipe professionnelle de Ligue 2, la réserve, les équipes jeunes mais aussi les féminines. Qui dit fin des championnats, dit rumeurs mercato et mouvements de joueurs et joueuses.

Dans l’effectif féminin de la D1 Arkéma, l’été devrait encore s’annoncé chaud du côté des départs. A l’été 2022, plusieurs joueuses cadres de l’équipe avaient quitté le club, qui devait réduire la voilure suite à la relégation des hommes en Ligue 2, et au déficit très important qui mettait l’avenir des Girondins en suspend. Ainsi, Eve Périsset (Chelsea), Tainara (Bayern Munich), Charlotte Bilbault (Montpellier), Claire Lavogez (Kansas City) ou encore Katja Snoiejs (Everton) avaient quitté le club, laissant la place belle à la jeunesse bordelaise.

Cet été encore, la fuite organisée de certaines joueurs importantes devrait se poursuivre. L’attaquante Melissa Gomes est déjà partante et retourne au Stade de Reims, club où elle avait déjà évolué. Julie Dufour va aussi faire ses valises et s’en aller vers la capitale puisqu’elle doit s’engager officiellement avec le Paris FC dans les prochains jours ou les prochaine semaines.

Mais ce n’est pas tout ! Deux autres joueuses, et pas des moindres, sont aussi sur la liste des probables partantes en fin de saison. La première est Mylène Chavas, gardienne de but du FCGB Women est sur la short-liste du Real Madrid, pour remplacer Méline Gérard qui va prendre sa retraite. Une belle opportunité pour la bordelaise qui partirait pour un grand nom du football européen.

La seconde n’est autre que la capitaine de l’équipe, Maëlle Garbino ! D’après le compte Twitter Pieds Carrés Féminins, la joueuse pourrait franchir la frontière et s’engager en Italie. Le club de la Juventus Turin est sur le coup pour engager la joueuse.

Si cette saison a été compliquée pour les féminines et qu’elles ont dû se contenter d’assurer un maintien pour terminer dans le ventre mou du championnat, la saison prochaine s’annonce déjà encore plus compliquée et incertaine.