Robert Malm : “Je pense qu’ils auraient pu faire beaucoup plus, notamment dans cette seconde période et même sur l’ensemble de la rencontre”

(Photo by Christophe Saidi/FEP/Icon Sport)

A la fin de la rencontre entre Quevilly-Rouen et les Girondins de Bordeaux (0-0), Robert Malm, consultant, est revenu sur le contenu du match.

On peut rester un peu sur notre faim, sur l’ensemble de la rencontre parce que, si c’est certainement un très bon point pris par QRM, c’est peut-être deux de perdus pour Bordeaux. Il y a des situations dans lesquelles Bordeaux aurait peut-être pu faire un petit peu plus même s’il y a eu une belle équipe de QRM en face. Je pense qu’ils auraient pu faire beaucoup plus, notamment dans cette seconde période et même sur l’ensemble de la rencontre. On a parlé de ce manque de rythme, comme s’il y avait un petit peu cette chape de plomb, comme si on jouait en plein été avec une canicule. On manque un peu de rythme et de fraîcheur. C’est peut-être ce qui a manqué un petit peu aux Girondins sur ce match. […] Je suis sévère certes, mais les bordelais étaient capables de faire beaucoup mieux, même si ça a été mieux en seconde période. Bordeaux est capable de faire beaucoup mieux. Ils touchent deux fois la transversale je suis d’accord, mais globalement il me manque encore un petit quelque chose. […] Il y a eu ce centre de Fransérgio mais qui se transforme en frappe. On a l’impression que lorsqu’il fait ce geste il regarde le but. Il me fera peut-être mentir et nous le dira peut-être un jour, mais c’est vrai que Nicolas Lemaître a été extrêmement vigilant. Puis il y a eu le centre et cette frappe de Josh Maja (sur la barre) sur laquelle Badji aurait pu… Mais on défend avec une telle agressivité du côté de QRM, que le ballon ne rentre pas. Vous savez, dans ces gestes-là, à un moment donné il faut juste toucher le ballon, essayer de redresser du mieux possible, et c’est ce qui a failli marcher.”

Retranscription Girondins4Ever

 

(Photo by Christophe Saidi/FEP/Icon Sport)