La réserve des Girondins en grand danger et possiblement en Régional 1 ?

Photo Ligue de Football Nouvelle-Aquitaine

Une équipe qui joue la montée, une autre qui joue le maintien. Le destin des deux équipes “séniors” des Girondins de Bordeaux est bien différent en cette fin de saison. Si l’équipe de Ligue 2 est en lutte pour rejoindre la Ligue 1 en fin de championnat, son équipe réserve a un avenir tout aussi incertain mais d’un point de vue négatif.

Le point au classement

Les joueurs de Romain Ferrier évoluent dans le championnat de National 3 Nouvelle-Aquitaine et ont bien du mal à exister cette saison. Si en début de championnat et jusqu’à la trêve hivernale ils étaient en bonne posture pour joueur la montée en National 2, la donne a changé depuis quelques semaines. Dans une poule très serrée, les séries, bonnes comme mauvaises, ont vite redistribué les cartes. Le club de Libourne FC va monter à l’échelon supérieur, c’est acté. A deux journées de la fin, les clubs de Portes Entre 2 Mers, du CA Neuville, de l’ES Guérétoise et du Stade Montois sont assurés de descendre en Régional 1.

Régis HAZENFUS – Photographe

Seulement voilà, cette saison les relégations sont plus nombreuses, du fait de la refonte des championnats. Le but pour la Fédération Française de Football étant de réduire le nombre d’équipes à 154 au lieu de 168 actuellement. Ce sera effectif dès la saison 2023/2024. Il y a donc cinq descentes par poule, ce qui laisse encore une place pour un malheureux. Actuellement c’est l’Aviron Bayonnais, 10ème avec 31 points, qui descendrait. Les Girondins de Bordeaux sont juste devant avec 32 points. Le prochain adversaire des bordelais est d’ailleurs le club basque, pour un duel qui sera déterminant pour la survie à ce niveau.

Une réserve déposée et un relégué en plus ?

Mais il y a deux autres paramètres à prendre en compte, et ils pourraient grandement changer la donne pour Bordeaux. Le premier c’est que le club de Chauvigny, que les Girondins avaient battu 5-1 la week-end d’avant, a déposé une réserve sur un joueur, considérant qu’il n’aurait pas dû jouer. Certains parlent de Johaneko Louis-Jean, d’autres de Lenny Pirringuel, qui avaient joué la veille en Ligue 2. En regardant de plus près, Johaneko était rentré en jeu à la 93ème minute et Lenny Pirringuel était resté sur le banc de touche. Le jeune latéral droit est donc bien la cible de cette réserve, d’autant plus qu’il a joué et marqué contre l’US Chauvigny. Mais le club aurait-il pris le risque de faire une telle erreur ? On sait que les joueurs professionnels peuvent jouer avec la réserve le lendemain sous certaines conditions donc il semblerait que l’instruction en cours ne porte pas ses fruits et tant mieux. Sinon, les Girondins perdraient trois points sur tapis vert et passeraient donc relégables…

Et le second paramètre dans tout ça ? Il est d’un point de vue purement sportif et “légal”. On sait que les poules du championnat de National 3 sont faites par région. Le nombre de descentes et de montées dépend donc des secteurs géographiques. En National 2, le Stade Bordelais est officiellement relégué pour la saison prochaine. Etant donné que le club est en Nouvelle-Aquitaine, il faut donc “équilibrer” la poule de National 3, cela signifie donc une descente supplémentaire en fin de saison. Avec 6 descentes au lieu de 5, la place des Girondins de bordeaux serait donc aussi synonyme de relégation.

Quelle suite si Bordeaux tombe en Régional 1 ?

Sur le plan sportif ce serait désagréable pour plusieurs choses. La première serait le niveau d’écart entre une équipe qui sera peut-être en Ligue 1, et sa réserve au sixième niveau français. La compétitivité des joueurs s’en ressortirait et ce ne serait pas un bon signe pour un club comme les Girondins de Bordeaux. Se poserait donc la question de l’avenir de l’équipe réserve. On sait que les clubs pros ont de plus en plus de mal à gérer leurs équipes réserves et que bon nombre d’entre elles ne sont qu’en National 3, voire en Régional 1. Deux clubs ont déjà pris des mesures, le Paris-SG et Monaco.

Suivre les modèles de Paris et Monaco ?

Les parisiens ont une équipe réserve qui évolue en National 3, mais elle ne se compose que de joueurs “amateurs” qui ne peuvent prétendre à l’équipe première, ainsi que de deux-trois joueurs qui ne peuvent plus joueur avec les U19. Ils ont sacrifié leur équipe réserve et ne comptent que sur les U19 Nationaux. Les monégasques ont eux stoppé leur équipe réserve et ont créé un “groupe élite” composé de joueurs U21. Cette équipe n’est pas engagée dans un championnat et se contente de s’entraîner et de disputer des matchs amicaux et tournois contre d’autres équipes de sa catégorie.

Le mieux dans tout cela ? C’est que les Girondins de Bordeaux se sauvent de cette situation délicate pour pouvoir repartir en National 3 la saison prochaine.

Le calendrier des deux dernières journées :

25ème journée, le 27 Mai

  • Bordeaux B (9ème) – Aviron Bayonnais (10ème)
  • Châtellerault (5ème) – Niort B (8ème)
  • Stade Montois (14ème) – Lège Cap Ferret (7ème)

26ème et dernière journée, le 3 Juin

  • Lège Cap Ferret (7ème) – Les Genêts d’Anglet (2ème)
  • Aviron Bayonnais (10ème) – Stade Poitevin (6ème)
  • Niort B (8ème) – Bordeaux B (9ème)