Serena Pinto de Queiros : “Je ne pensais pas jouer autant”

Serena Pinto de Queiros a signé son premier contrat professionnel la semaine dernière, en même temps qu’une autre jeune bordelaise, Ambre Basser-Drunet, jusqu’en juin 2026. A maintenant 18 ans, la joueuse – comme beaucoup au sein de l’équipe – originaire des Deux-Sèvres, a eu sa chance en D1 Arkema. En effet, elle disputa près d’une dizaine de rencontres avec les Girondins. Dans La Nouvelle République, elle se souvint d’abord de sa première entrée en jeu en D1.

« C’était contre Reims. J’ai joué vingt minutes même si cela m’a paru vingt secondes. En mars 2023, James Stevens, le conseiller du président du FCGB, approche ma famille, qui m’a toujours soutenue, afin de signer mon premier contrat professionnel. Un de mes objectifs venait enfin de se réaliser. Cette ascension m’a été permise grâce aux différents coachs que j’ai pu côtoyer, notamment Fabrice Poullain et Michael Gomis, mon coach sportif particulier. Et bien entendu Patrice Lair, pour la confiance qu’il donne aux jeunes. Le football est un sport collectif qui demande une grande cohésion entre les joueuses. Au FCGB, j’ai retrouvé cet état d’esprit qu’avait l’équipe féminine des Chamois Niortais ».

Parallèlement au club, Serena Pinto de Queiros est également internationale. Elle a opté pour la sélection portugaise, et évolue avec les U19. Dans Sud Ouest, elle se montra surprise de jouer autant pour une première saison en pro.

« Je ne pensais pas jouer autant. Dans mon esprit, j’allais effectuer l’avant-saison avec l’équipe première avant de revenir dans ma catégorie d’âge […] Ce contrat, c’est à la fois un aboutissement de tous mes efforts pour en arriver là. Signer pro constituait mon objectif numéro 1. Mais c’est aussi un pas dans le monde pro avec ses exigences, le début de quelque chose en quelque sorte. »