Les trois scénarios prévus par les Girondins de Bordeaux en cas de non-montée en Ligue 1

Il faut être clair : si les Girondins de Bordeaux montent en Ligue 1, le déficit sera de 0€. Si le Club au Scapulaire venait à rester en Ligue 2 à l’issue de cette saison, le déficit serait d’environ 15 millions d’euros, pouvant aller jusqu’à 17 millions d’euros.

A cela, l’on ajoute évidemment la dette due à Fortress comme le souligne L’Equipe, et qui est de l’ordre de plus de 10 millions d’euros avec les intérêts. D’ailleurs, cette même dette devra obligatoirement être remboursée si le club montée en Ligue 1.

Si personne n’envisage désormais un maintien en Ligue 2, à trois journées de la fin, et alors que les joueurs ont le destin du club entre leurs pieds, il faut cependant envisager le pire, comme l’on envisage certainement aussi le meilleur depuis quelques semaines au sein du Club.

Les trois solutions du pire

Comme le souligne le quotidien sportif, la direction du FCGB aurait alors envisagé plusieurs solutions si les Girondins ne remontaient pas en Ligue 1 après leur année de purgatoire. Les voici :

  • Remettre une nouvelle fois de l’argent pour combler le déficit
  • Vendre des joueurs à forte valeur marchande, et les trois cités sont ceux pour qui il y eut des offres l’hiver dernier, à savoir Dilane Bakwa, Junior Mwanga et Malcom Bokélé
  • “couper de nouveaux coûts”, sous-entendu que Bordeaux, qui a le plus gros budget cette saison, un peu surdimensionné par rapport à la Ligue 2 – disons-le franchement – serait grandement rabaissé la saison prochaine.

L’Equipe explique que Gérard Lopez aurait réinjecté 5 millions d’euros “pour couvrir des entrées d’argent qui n’ont finalement pas eu lieu après un mercato d’hiver”, et qu’il existe toujours la possibilité de la venue d’un investisseur, même si le Président du Club n’a eu de cesse de dire que celui-ci viendrait l’épauler et non pas combler un déficit.

A cela, évidemment, l’on pense aux différents loyers du stade qui ont été décalés : cependant, ce ne sera pas encore pour la prochaine saison, mais la suivante.

Autant dire que tout le monde a réellement intérêt à ce que les Girondins de Bordeaux remontent en Ligue 1.