Philippe Fargeon : “Il faut repartir dans les clubs locaux, tous les départements autour, avec une image redorée”

Sur Bordeaux Le Mag, l’ancien attaquant des Girondins de Bordeaux, Philippe Fargeon, a répondu à la question de savoir si les dirigeants bordelais devaient s’appuyer sur cette saison pour bâtir leur projet pour les années à venir.

« Ça ne se fait pas comme ça, c’est du travail de longue haleine. Il faut repartir dans les clubs locaux, repartir dans les clubs d’Aquitaine, de Gironde, du Lot-et-Garonne, des Pyrénées… Tous les départements autour, avec une image redorée. Aujourd’hui, on peut prouver qu’on est un jeune issu du centre formation des Girondins et exploser, se retrouver en Ligue 1. C’est tout un travail de fourmi à refaire, parce que ça passe par là. Et puis ce qui a été mis en place ces dernières années qui avait été abandonné, les représentants des Girondins de Bordeaux qui vont suivre des matches des gamins de 12-14-16 ans, qu’il y en ait encore plus. Mais c’est beaucoup plus facile quand on a une image positive, une belle image. Quand vous y allez avec une carte de visite des Girondins de Bordeaux en Ligue 2 avec 30000 personnes, vous avez beaucoup plus de facilité à dire aux parents des joueurs de venir à Bordeaux, car comme ils le voient, il y a des opportunités. C’est là-dessus qu’il faut continuer à travailler, parce qu’on n’a pas les moyens d’acheter des joueurs que les Paris, Marseille achètent. Si on n’a pas cette possibilité-là, il faut passer par une autre solution ».

Retranscription Girondins4Ever