Christophe Monzie : “Ce serait trop bête de craquer maintenant…”

Sur ARL, le journaliste Christophe Monzie est revenu sur la victoire des Girondins de Bordeaux à domicile face au Stade Lavallois (3-0).

« A la mi-temps, Bordeaux ne menait que 2-0, alors que ça aurait pu faire 4-0. Dans le jeu, Bordeaux a été dangereux, mais Laval a aussi eu des occasions. Dans le jeu, les lavallois n’ont pas capitulé […] Ce Bordeaux-Laval n’aura pas posé trop de problèmes aux bordelais, parce qu’ils ont été sérieux. Il y a déjà Stian Gregersen qui sauve quatre balles de but, il y a deux pénaltys qu’on rate mais qui n’ont pas fait douter les bordelais parce que le troisième est arrivé très vite. Laval n’a pas refusé le jeu, mais Gaëtan (Poussin) aura eu un match tranquille. C’est une belle victoire bordelaise, une des plus nettes de la saison à domicile, et avec deux pénaltys manqués : ça aurait pu être la victoire la plus nette. Je préfère qu’on en ait gardé sous la semelle pour Annecy ».

Il espère que cette saison se clôturera par une montée en Ligue 1.

« Ce serait trop bête de craquer maintenant, pour une équipe qui a quand même été 27 fois deuxième. On paie les musiciens à la fin du mal, je suis d’accord, et ce n’est pas forcément ceux qui ont fait la musique toute l’année qui reçoivent le cachet à la fin, je suis d’accord, mais quand même… ».

Retranscription Girondins4Ever